Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Un titre et quatre médailles

Remarquable bilan neuchâtelois lors des championnats suisses en salle. Retrait de Julien Fivaz Si les championnats de Suisse en salle de Macolin ont permis de passer en revue l'athlétisme national, le contexte général reste préoccupant. En effet, seuls cinq athlètes ont disputé le saut en longueur et cinq le saut en hauteur!

27 févr. 2006, 12:00

Alexandro Martinez, ex-Cubain fraîchement naturalisé, a cristallisé l'attention par sa classe mondiale au triple saut (16,70 m) - il a amélioré de 85 cm le vieux record de Suisse de Fritz Berger, établi le 15 février 1989. Nadine Rohr a battu le record suisse en salle du saut à la perche avec 4,30 m, alors qu'Andreas Baumann et Yvan Bitzi (il a été le seul athlète à réussir la limite pour les Mondiaux, 7''70 en demi-finale du 60 m haies, soit exactement le temps exigé, puis 7''74 en finale) ont affiché une forme optimale sur 60 m et 60 m haies.

Remarquable bilan neuchâtelois avec un titre, trois médailles d'argent, une de bronze, un record neuchâtelois et deux égalisés. A la conquête d'un premier titre national parmi l'élite, Valentine Arrieta (CEP) a parfaitement tenu son rôle de favorite du 200 m, qu'elle boucla en égalant sa meilleure performance de la saison (24''64) devant Grace Muamba (Olympic, 24''85). Cette dernière avait signé le meilleur temps des séries par un nouveau record personnel (24''71). «Je suis partie très vite et lorsque j'ai senti que ça revenait, j'ai pu réagir» a commenté Valentine Arrieta. Sur 400 m, le Loclois David Matthey (CEP) s'est assuré la médaille d'argent (48''56), derrière l'inabordable Lausannois Pierre Lavanchy. Avec l'argent du saut en hauteur (1,77 m), la Chaux-de-Fonnière Nelly Sébastien fut proche de la surprise. Le bronze d'Olivier Berger (CEP) au triple saut (14,09 m) est d'autant plus mérité qu'il récompense un authentique serviteur de l'athlétisme.

Dans un concours de saut en longueur du meilleur niveau national, Stéphanie Vaucher (Olympic) a été une animatrice en vue avec une mesure de 5,95 m qui a valeur de nouveau record neuchâtelois. Ici son entraîneur Julien Fivaz, à l'appel de l'ultime essai de la Chaux-de-Fonnière, était confiant: «Elle peut faire un «hold-up» à 6,30 m.» Une parole pleine d'espoir pour une riche saison estivale. En égalant son record suisse juniors du saut à la perche avec 3,70 m à son premier essai, Jessica Botter (Olympic) a peut-être quelque regret d'avoir été près de dominer 3,80 m. Sa quatrième place confirme qu'elle fait partie intégrante de l'élite suisse de cette spécialité.

A relever encore que Julien Fivaz, suite à l'échauffement, s'est retiré du saut en longueur ressentant une douleur musculaire. /RJA

Votre publicité ici avec IMPACT_medias