Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Un masque contre les particules fines

16 mai 2008, 12:00

Swiss Olympic a présenté les différents moyens mis en ?uvre pour que les athlètes souffrent le moins possible des conditions extrêmes régnant à Pékin.

Pour contrer les problèmes posés par la forte concentration de particules fines, une équipe multidisciplinaire a créé un masque avec lequel les athlètes pourront s'entraîner lors des Jeux. Le tout accompagné d'un coup de gueule médical. «C'est une insolence!», s'est exclamé le Docteur Beat Villiger. «Alors que l'on sait que le taux de particules fines en suspension dans l'air peut déclencher de l'asthme chez un athlète qui n'a jamais souffert de cette affection, le CIO rend encore plus stricte l'utilisation des médicaments pour soigner les sportifs asthmatiques.»

Comme à Athènes, la chaleur sera un adversaire de taille à Pékin. Pour faire face à des températures dépassant parfois les 30 degrés, les athlètes pourront bénéficier de vestes réfrigérantes.

Une bonne maîtrise du sommeil sera primordiale en Chine. Les athlètes internationaux ont l'habitude de s'adapter en changeant leurs cycles de sommeil avant le départ et lors de leur arrivée. Selon plusieurs études, il semble que le plus grand progrès dans la performance sportive ne serait pas à chercher dans le dopage, mais plutôt dans la réduction de la dette de sommeil chez les athlètes de pointe. / si

Votre publicité ici avec IMPACT_medias