Un air de samba au LS

Le Lausanne-Sport a signé un contrat de partenariat sportif et financier de dix ans avec un fonds d'investissement étranger pour promouvoir de jeunes joueurs formés au Brésil et les intégrer dans sa 1ère équipe. Mais le club vaudois entend préserver son indépendance tout en s'assurant un soutien financier «substantiel».
02 août 2015, 00:18

«Unique en Suisse», le partenariat prévoit un soutien financier dès le 1er janvier et une collaboration sportive dès le 1er juillet. Des versements annuels à fonds perdu seront effectués. Le montant de ces sommes n'a pas été révélé. Les coûts liés à l'engagement de joueurs, tels salaires, loyers ou assurances, seront supportés par le fonds d'investissement. Dans le cadre d'un transfert vers un autre club, Lausanne-Sport se verra octroyer une part du bénéfice.

L'accord exclut toute participation à l'actionnariat du club ou à sa gestion. Celui-ci conserve notamment tous les droits dont il dispose sur ses joueurs. «C'est la consécration du travail effectué depuis trois ans» se réjouit François Laydu, délégué de la direction du LS. «Jusqu'à maintenant, nous avons difficilement réussi à mettre sur pied un budget de 2,5 à 2,8 millions de francs. Or, pour réintégrer l'élite du football suisse, il faut beaucoup plus» estime l'ex-joueur de NE Xamax.

Les Lausannois devront ainsi se montrer ambitieux. «Nous devons réintégrer l'élite et viser la Coupe d'Europe pour mener ce projet à bien» précise François Laydu. Les investisseurs voient en effet le LS et la Suisse comme un tremplin de choix dans le contexte européen. «Nous escomptons récolter les premiers fruits d'ici quatre ou cinq ans» conclut le dirigeant vaudois. / si