Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Victoire historique de l'Italienne Francesca Schiavone

05 juin 2010, 18:14

Francesca Schiavone (no 17) a écrit aujourd'hui à Roland-Garros la plus belle page de l'histoire du tennis féminin italien. Victorieuse 6-4 7-6 (7/2) de Samantha Stosur (no 7) en finale, la Milanaise est la première Italienne à conquérir un titre du Grand  Chelem.

«C'est le plus beau jour de ma vie», s'extasiait Francesca Schiavone, qui glane simplement le quatrième trophée de sa carrière alors qu'elle fêtera ses 30 ans le 23 juin. La Londonienne d'adoption a offert à l'Italie son quatrième titre majeur, après ceux de Nicola Pietrangeli (1959, 1960) et Adriano Panatta (1976) qui avaient également triomphé Porte d'Auteuil. Elle se retrouvera au 6e rang mondial lundi, son meilleur classement.

Francesca Schiavone, qui n'a concédé qu'un set dans cette quinzaine (le premier du 1er tour qui l'opposait à Regina Kulikova !), est la joueuse la plus âgée à remporter son premier titre du Grand Chelem depuis Jana Novotna (29 ans, 9 mois et 3 jours lors de son sacre de Wimbledon 1998). Elle avait déjà fait entrer l'Italie dans l'histoire du tennis en remportant à deux reprises (2006 et  2009) la Fed Cup avec sa comparse Flavia Pennetta.

14/15 au filet !

Francesca Schiavione a amplement mérité ce sacre, sans doute le plus surprenant en Grand Chelem depuis celui d'Ivo Majoli qui avait surpris Martina Hingis en finale à Paris en 1997. «J'ai su me  montrer plus agressive que Sam», relevait à juste titre la robuste italienne (1m65, 64 kg), bien plus entreprenante que Samantha Stosur dans cette finale.

Outsider logique puisqu'elle restait sur quatre défaites face à l'Australienne, Francesca Schiavone a su prendre l'initiative sur les points importants. C'est en montant au filet qu'elle signait le premier break de la partie pour mener 5-4 dans la manche initiale. C'est encore à la volée qu'elle forçait la décision dans un tie- break qu'elle survolait en réussissant quatre coups gagnants d'affilée pour faire passer le score de 2/2 à 6/2.

L'Italienne, qui avait enlevé le premier titre de sa carrière à  27 ans (Bad Gastein 2007) pour sa neuvième apparition en finale, terminait d'ailleurs la partie avec un pourcentage de réussite insolent au filet: 14 points gagnés, pour 15 montées! Samantha Stosur sembla en mesure d'inverser la tendance dans la deuxième  manche, mais elle fut incapable de conserver son break d'avance  alors qu'elle mena 4-1. L'Australienne, qui disputait elle aussi sa première finale majeure, n'aura finalement jamais su se libérer. /ats

Votre publicité ici avec IMPACT_medias