Une nouvelle chance pour Stanislas Wawrinka

Facile vainqueur du Russe Igor Kunitsyn au deuxième tour de l'Open d'Australie, Stanislas Wawrinka sera confronté à une toute autre opposition en seizièmes de finale, contre le Croate Marin Cilic. Mais le Vaudois a les qualités pour enfin briller lors d'un tournoi du Grand Chelem.
21 janv. 2010, 12:02

Catalogué comme un joueur incapable de réussir un grand coup dans un tournoi du Grand Chelem, Stanislas Wawrinka (no 19) bénéficiera vendredi d'une nouvelle chance. Son seizième de finale de l'Open d'Australie contre Marin Cilic (no 14) provoquera-t-il le déclic qu'il recherche depuis de longs mois?

«Bourreau» d'Andy Murray lors du dernier US Open, le Croate est devenu un «client» sur le Circuit. Stanislas Wawrinka l'a vérifié à ses dépens il y a dix jours en s'inclinant 7-6 7-6 en finale du tournoi de Chennai devant le protégé de Bob Brett. «J'ai eu mes chances. Mais Cilic a livré un sacré match», rappelle le Vaudois.

Après avoir éliminé deux joueurs qui pratique un tennis atypique, le vétéran Fabrice Santoro (ATP 67) et le grand espoir australien Bernard Tomic (ATP 289), Marin Cilic se heurtera à un adversaire en pleine confiance qui cherchera en premier lieu à mettre du poids dans sa balle. «Je dois donner du rythme, jouer lourd», explique Stan. «Je sais que je possède le jeu pour le gêner. La distance des cinq sets sera, je crois, un avantage pour moi!»

Il arrive en tout cas parfaitement «lancé» pour ce seizième de finale. Pour la première fois de sa carrière, il a gagné deux matches dans un tournoi du Grand Chelem sans lâcher une seule fois son service. Après le 6-3 6-3 6-2 contre l'Espagnol Guillermo Garcia-Lopez (ATP 44), le Vaudois s'est imposé 6-3 6-2 6-2 devant le Russe Igor Kunitsyn (ATP 100). Deux rencontres vraiment maîtrisées à la perfection. «Je me sens plus fort que l'an dernier», lance-t-il comme pour évacuer le souvenir de cette défaite sans gloire - 4-6 6-1 6-3 6-4 - au troisième tour contre Tomas Berdych sur la Margaret Court Arena.

Avec un Marin Cilic qui fut presque à l'agonie contre Bernard Tomic (ATP 289) - le prodige australien s'est procuré trois balles de 5-3 au cinquième set avant de s'incliner... jeudi à 2h09 -, et un Juan-Martin del Potro (no 4) contraint de batailler 4h 17' pour battre 10-8 au cinquième set James Blake (ATP 45), on peut se prendre à rêver. Et si cet Open d'Australie était «le» tournoi de Stanislas Wawrinka? Le Vaudois a les moyens de s'extraire de son quart de tableau. Même si ses deux premiers adversaires ne sont que des seconds couteaux, le brio et la rigueur qu'il affiche sur le court rassurent. Contrairement à Cilic et à Del Potro, il n'a pas entamé ses réserves. Le Croate et l'Argentin payeront un jour ou l'autre les efforts consentis lors de ce deuxième tour.

Le Vaudois devra demain faire sauter une «barrière». A Paris en 2008 face à Fernando Gonzalez et l'an dernier à Wimbledon devant Andy Murray, il a perdu deux matches qui auraient pu changer le cours de sa carrière. Ces deux défaites lui ont fait très mal. Elles expliquent en partie son recul dans la hiérarchie après son accession - soudaine - dans le top ten au printemps 2008. A Melbourne, ce seizième de finale contre Cilic et peut-être un huitième contre Del Potro peuvent lui permettre de rattraper le temps perdu. /si

Justine Henin a réussi son test face à Dementieva

Justine Henin est bien une candidate au titre à Melbourne. De retour aux affaires après une pause de dix-huit mois, la Belge a réussi une performance de choix en éliminant au deuxième tour la Championne olympique Elena Dementieva (no 5).

Victorieuse 7-5 7-6 (8/6) de la Russe après un véritable combat de 2h 50', Justine Henin a encore beaucoup de pain sur la planche. Après un troisième tour contre la Russe Alisa Kleybanova (no 27), elle devra livrer en principe deux derbies contre Yanina Wickmayer (WTA 16) et, bien sûr, Kim Clijsters (no 15) pour se hisser dans le dernier carré. Deux derbies face à deux joueuses ont déjà gagné un tournoi cette année, Wickmayer à Auckland et Clijsters à Brisbane avec justement une victoire sur Henin en finale.

Deux joueuses contre lesquelles elle devra, une fois encore, repousser ses limites pour s'opposer à leur puissance naturelle. Face à Dementieva, Justine Henin a toujours évolué sur le fil. Sa technique parfaite ne compense pas entièrement le déficit qu'elle accuse sur le plan physique. A la voir souffrir - elle se plaint notamment de douleurs à la cuisse et au pied -, on se demande où est vraiment le plaisir. «Croyez-moi, j'ai vécu quelque chose de magique ce soir, lance-t-elle. Ce fut un très grand match. Je voulais absolument le gagner. Il était encore bien trop tôt pour quitter Melbourne...»

Face à Dementieva, qui avait enlevé la semaine dernière le tournoi de Sydney en battant la no 1 mondiale Serena Williams en finale, Justine Henin n'avait qu'une seule tactique à suivre: l'attaque à outrance. Elle a d'ailleurs conclu la partie sur un enchaînement service-volée. Mais avant ce dernier point, elle fut sans cesse en danger contre une Dementieva qui aura galvaudé trois balles de set, deux dans la première manche et une dans la seconde. La blonde Elena ne peut décidément se défaire dans les tournois du Grand Chelem de son étiquette de magnifique perdante.

Bien avant ce choc Henin - Dementieva, Stefanie Voegele (WTA 74) avait cueilli la deuxième victoire de sa carrière dans un tournoi du Grand Chelem. Elle est sortie victorieuse d'un marathon de 3h04' devant la Hongroise Melinda Czink (WTA 38).

L'Argovienne s'est imposée 7-5 6-7 (5/7) 9-7. Elle a conclu sur sa première balle de match alors que son adversaire avait servi lors de ce troisième set à deux reprises pour le gain de la rencontre, à 6-5 et à 7-6. Jeudi, elle était opposée a la Biélorusse Victoria Azarenka (no 7). /si

Open d'Australie

Melbourne. Tournoi du Grand Chelem, 24 millions de francs. Dur.

2e tour du simple messieurs: Stanislas Wawrinka (S/19) bat Igor Kunitsyn (Rus) 6-3 6-2 6-2. Rafael Nadal (Esp/2) bat Lukas Lacko (Slq) 6-2 6-2 6-2. Juan-Martin Del Potro (Arg/4) bat James Blake (EU) 6-4 6-7 (3/7) 5-7 6-3 10/8. Andy Murray (GB/5) bat Marc Gicquel (Fr) 6-1 6-4 6-3. Andy Roddick (EU/7) bat Thomaz Bellucci (Bré) 6-3 6-4 6-4. Fernando Gonzalez (Chili/11) bat Marsel Ilhan (Tur) 6-3 6-4 7-5. Gaël Monfils (Fr/12) bat Antonio Veic (Cro) 6-4 6-4 6-4. Marin Cilic (Cro/14) bat Bernard Tomic (Aus) 6-7 (6/8) 6-3 4-6 6-2 6-4. Yevgeny Korolev (Rus) bat Tomas Berdych (Tch/21) 6-3 6-4 7-5. Ivan Ljubicic (Cro/24) bat Andrey Golubev (Kaz) 6-3 3-6 6-2 6-3. Philipp Kohlschreiber (All/27) bat Wayne Odesnik (EU) 6-4 3-6 6-3 6-2. Florian Mayer (All) bat Viktor Troicki (Ser/29) 4-6 6-4 7-6 (7/2) 6-1. John Isner (EU/33) bat Louk Sorensen (Eire) 6-3 7-6 (7/4) 7-5. Feliciano Lopez (Esp) bat Rainer Schüttler (All) 6-3 2-6 6-3 6-2. Ivo Karlovic (Cro) bat Julien Benneteau (Fr) 2-6 6-1 6-3 6-3. Florent Serra (Fr) bat Jarkko Nieminen (Fi) 3-6 6-4 5-7 7-6 (7/4) 7-5.

1er tour du simple dames: Stefanie Voegele (S) bat Melinda Czink (Hon) 7-5 6-7 (5/7) 9-7. Caroline Wozniacki (Da/4) bat Aleksandra Wozniak (Can) 6-4 6-2. Vera Zvonareva (Rus/9) bat Kristina Kucova (Slq) 6-2 6-0. Na Li (Chine/16) bat Marina Erakovic (N-Z) 6-2 6-0. Daniela Hantuchova (Slq/22) bat Viktoriya Kutuzova (Ukr) 3-6 6-1 7-5. Tathiana Garbin (It) bat Elena Vesnina (Rus/28) 7-6 (7/5) 6-4. Shahar Peer (Isr/29) bat Lucie Hradecka (Tch) 6-7 (5/7) 6-2 6-1. Sofia Arvidsson (Su) bat Jarmila Groth (Aus) 6-2 4-6 6-4. Yaroslava Shvedova (Kaz) bat Kimiko Date Krumm (Jap) 6-4 6-2. Tsvetana Pironkova (Bul) bat Galina Voskoboeva (Kaz) 6-4 6-4. Julia Georges (All) bat Tamira Paszek (Aut) 6-0 3-6 6-3. Iveta Benesova (Tch) bat Kai-Chen Chang (Taïwan) 7-5 6-2. Agnes Szavay (Hon) bat Stephanie Dubois (Can) 6-3 6-2.

2e tour: Dinara Safina (Rus/2) bat Barbora Zahlavova Strycova (Tch) 6-3 6-4. Svetlana Kuznetsova (Rus/3) bat Anastasia Pavlyuchenkova (Rus) 6-2 6-2. Justine Henin (Be) bat Elena Dementieva (Rus/5) 7-5 7-6 (8/6). Jelena Jankovic (Ser/8) bat Katie O'Brien (GB) 6-2 6-2. Marion Bartoli (Fr/11) bat Sandra Zahlavova (Tch) 6-4 6-4. Yanina Wickmayer (Be) bat Flavia Pennetta (It/12) 7-6 (7/2) 6-1. Kim Clijsters (Be/15) bat Tamarine Tanasugarn (Thaï) 6-3 6-3. Nadia Petrova (Rus/19) bat Kaia Kanepi (Esto) 6-4 6-4. Jie Zheng (Chine) bat Maria Jose Martinez Sanchez (Esp/24) 2-6 6-2 6-3. Angelique Kerber (All) bat Aravane Rezai (Fr/26) 6-2 6-3. Alisa Kleybanova (Rus/27) bat Sorana Cirstea (Rou) 6-4 6-3. Elena Baltacha (GB) bat Kateryna Bondarenko (Ukr/30) 6-2 7-5. Alona Bondarenko (Ukr/ 31) bat Polona Hercoq (Slo) 6-4 7-5. Maria Kirilenko (Rus) bat Yvonne Meusburger (Aut) 6-3 6-1. Sara Errani (It) bat Ekaterina Makarova (Rus) 6-2 6-3. Roberta Vinci (It) bat Vania King (EU) 7-6 (9/7) 7-5.

1er tour du double dames: Timea Bacsinszky/Tathiana Garbin (S/It) battent Anabel Medina Garrigues/Caroline Wozniacki (Esp/Da) 6-4 6-4.