Un titre pour être reconnue

26 oct. 2010, 09:14

Le Masters féminin débute cette nuit à Doha, sans Serena ni Venus Williams. Le palmarès de cette épreuve, où l'on retrouve les sœurs Williams, Martina Hingis et quelques autres grands noms, démontre qu'elle ne s'offre pas à la première venue. Pour la majorité des joueuses présentes à Doha, il sera l'occasion d'être mieux reconnue.

Seules Kim Clijsters, triple lauréate de l'US Open (2005, 2009, 2010) et Fransesca Schiavone, sacrée en juin à Roland-Garros, ont mis la main sur un tournoi du Grand Chelem. Toutes les autres ont calé au mieux en finale, à commencer par Caroline Wozniacki (no 1 mondiale), cible de beaucoup de critiques. A Doha, la Danoise devra s'extirper du «groupe marron» avec Francesca Schiavone, Samantha Stosur et Elena Dementieva.

La no 2 mondiale Vera Zvonareva est la seule joueuse qui puisse encore détrôner Wozniacki. La Russe figure dans le «groupe blanc» avec Kim Clijsters, Jelena Jankovic et Victoria Azarenka. /si