Un douzième titre pour Serena Williams

Serena Williams a cueilli à Melbourne son douzième titre dans un tournoi du Grand Chelem, son cinquième en Australie. La no 1 mondiale s'est imposée 6-4 3-6 6-2 face à Justine Henin dans une finale qui fut loin de tenir ses promesses.
30 janv. 2010, 12:58

Peut-être gênées par la chaleur - 35 degrés au début du match -,  l'Américaine et la Belge furent très loin d'évoluer à leur meilleur  niveau. Serena Williams a forcé la décision grâce à sa faculté de  gagner, dans les moments clés, directement le point avec son service. En revanche, Justine Henin a été trahie par sa mise en jeu. Elle a perdu les trois derniers jeux de service qu'elle a joués. Sur cette fin de match, la Belge est apparue aussi vulnérable qu'une junior qui découvrait un grand court.

Justine Henin n'a, ainsi, pas marché sur les pas de Kim Clijsters, sa «meilleure ennemie» qui, elle, avait couronné son retour à la compétition l'été dernier avec la conquête de l'US Open. Justine Henin a sans doute cru toucher au but en menant 1-0 15-40  sur le service de Serena Williams à l'entame du troisième set. Dans les cordes après avoir concédé trois jeux de suite «blanc»,l'Américaine, poussée par son seul orgueil, écartait ces deux balles de break pour reprendre le contrôle de la partie.

C'est Margaret Smith Court, la joueuse la plus titrée de l'histoire avec 24 succès dans les tournois du Grand Chelem, qui a remis à Serena Williams le trophée de la gagnante. Avec ses 12 couronnes, la cadette des Williams est à mi-chemin du record de l'Australienne. A 28 ans, elle caresse peut-être le rêve un peu fou de la rejoindre un jour. /si