Masters 1000 de Madrid: Nadal passe, Murray battu par un qualifié

Numéro 8 mondial, l'Écossais Andy Murray est tombé en huitième de finale du Masters 1000 de Madrid, sèchement battu par le Colombien Giraldo (ATP 46). Rafael Nadal a de son côté balayé le Finlandais Nieminen 6-1 6-4. Le trophée semble déjà lui tendre les bras.
08 mai 2014, 19:05
Andy Murray n'a rien pu faire face au 46e joueur mondial Santiago Giraldo.

Le Britannique Andy Murray, no 8 mondial, est tombé à son tour sous les coups de l'étonnant Colombien Santiago Giraldo au Masters 1000 de Madrid, s'inclinant en deux petits sets 6-3 6-2 en huitième de finale. L'Ecossais a plié en un peu plus d'une heure devant le 46e mondial, issu des qualifications, qui a déployé un jeu solide et efficace, remportant la balle de match sur un ace.

Déjà vainqueur mercredi au deuxième tour du Français Jo-Wilfried Tsonga, Giraldo ne cesse de prendre de l'assurance sur terre battue, sa surface de prédilection, sur laquelle il a atteint la semaine dernière la finale du tournoi de Barcelone.

De son côté, le no 1 mondial Rafael Nadal a écarté avec autorité le Finlandais Jarkko Nieminen, 57e, en deux sets (6-1 6-4) pour se qualifier en quarts de finale, où il affrontera le Tchèque Tomas Berdych. L'Espagnol a déroulé en début de match, enchaînant cinq jeux consécutifs à 1-1 pour s'adjuger le premier set en seulement 30 minutes.

La deuxième manche a été plus accrochée mais le Majorquin, qui semble retrouver ses sensations sur terre battue après deux éliminations précoces à Monte-Carlo puis Barcelone sur la même surface, a défendu son service sans trembler avant d'accélérer pour conclure.

Vendredi, Nadal retrouvera pour une place en demi-finale Tomas Berdych, no 6 mondial, qui a dû s'employer pour renverser le talentueux Bulgare Grigor Dimitrov, 14e mondial, en trois sets (3-6 6-3 6-2).

Pour sa part, le Japonais Kei Nishikori s'est qualifié pour les quarts en battant le Canadien Milos Raonic (ATP 9) sur le score de 7-6 (7/5) 7-6 (7/5). Victorieux du tournoi de Barcelone la semaine passée, déjà sur terre battue, Nishikori, 24 ans et 12e mondial, traverse une excellente passe.