La bande des quatre réunie

Les quatre meilleurs joueurs du monde disputeront bien les demi-finales de l'Open d'Australie à Melbourne.
25 janv. 2012, 13:21
132235235

Après Roger Federer et Rafael Nadal mardi, Andy Murray et Novak Djokovic ont assuré leur qualification.

L'Ecossais et le Serbe se sont imposés en trois sets devant respectivement Kei Nishikori (no 24) et David Ferrer (no 5). Mais si la victoire de Murray - 6-3 6-3 6-1 - a été acquise avec une très grande aisance, Djokovic fut réellement inquiété par David Ferrer.

Victorieux 6-4 7-6 6-1, le no 1 mondial a frôlé la correctionnelle au deuxième set. Face à un Valencien qui a mené 4/2 dans le jeu décisif avant de payer un certain tribut à la peur de gagner, Djokovic ne fut pas à la fête. Son langage corporel laissait même présager le pire. On l'a cru un moment touché aux adducteurs. Mais plus de peur que de mal pour le Serbe qui a su trouver les ressources nécessaires pour gagner les cinq derniers points de ce deuxième set dont la perte l'aurait embarqué dans une drôle de galère.

Vendredi, Novak Djokovic affrontera ainsi Andy Murray dans le "remake" de la finale de l'an dernier qu'il avait gagnée 6-4 6-2 6-3. Il s'agit de leur seul affrontement à ce jour dans un tournoi du Grand Chelem. "Pour le battre à nouveau, je devrai jouer encore mieux que l'an dernier, affirme Djokovic. Andy dégage une très grande impression. Il est très fort physiquement. La présence d'Ivan Lendl à ses côtés le rend meilleur."

Comme pour le choc Federer - Nadal, le pronostic pour cette demi-finale du haut du tableau est délicat. Andy Murray a envie de croire que son heure a enfin sonné ! Face à Nishikori le "bourreau" de Tsonga, sa démonstration fut très convaincante. Djokovic n'aura pas beaucoup de marge vendredi.

Avant que Federer et Nadal n'engagent le fer, les finalistes du simple dames seront connues. Petra Kvitova (no 2) et Maria Sharapova (no 4) ont rejoint Kim Clijsters (no 11) et Victoria Azarenka (no 3) dans le dernier carré. Ces demi-finales se déroulaient jeudi après-midi.