Gstaad sacre le 119e joueur mondial

02 août 2015, 18:46

Quarante-cinq ans après Thomas Koch, un Brésilien a inscrit son nom au palmarès du tournoi de Gstaad. Issu des qualifications, Thomaz Bellucci (ATP 119) a enlevé l'Allianz Suisse Open en s'imposant 6-2 7-6 (7/2) en finale devant l'Allemand Thomas Koch (ATP 51).

Cette finale entre deux gauchers, la première sur le Circuit de l'ATP-Tour depuis janvier 2008, n'a pas vraiment tenu ses promesses. Bellucci a marqué d'entrée son terrain en signant le break au premier jeu. Une interruption d'une heure au second set et deux balles de break dans la raquette de Beck à 5-5 n'ont pas vraiment troublé la sérénité du Brésilien dans la conquête de son premier titre.

Il est vrai que Thomaz Bellucci n'avait plus rien à perdre depuis cette incroyable victoire mardi soir au 1er tour contre le «lucky loser» Michael Lammer. Le Suisse avait mené 7-6 3-0 40-15 sur son service avant de galvauder deux balles de match à 6-5 au deuxième set. Cette qualification miraculeuse devait libérer Bellucci, qui a ensuite exécuté Stanislas Wawrinka en 8es de finale, avant de battre Igor Andreev samedi. On n'oubliera pas non plus que Bellucci avait perdu vendredi le premier set de son quart de finale contre Nicolas Kiefer, avant que l'Allemand, blessé à la cheville, n'abandonne...

«Je n'oublierai jamais cette semaine à Gstaad», lâche le Brésilien, qui avait connu une longue traversée du désert ce printemps après une finale perdue chez lui à Costa de Sauipe devant Tommy Robredo. N'avait-il pas concédé l'élimination au 1er tour à 11 reprises sur 15 tournois?

Malgré l'élimination de Stanislas Wawrinka jeudi, les organisateurs n'ont pas perdu le sourire. L'affluence lors des trois derniers jours est demeurée honnête. Comme l'an dernier, l'édition 2009 dégagera un bénéfice. En raison de la refonte du calendrier intervenue cette année, les organisateurs oberlandais sont pleinement conscients de pas être en mesure de jouer dans la cour des grands. A l'avenir, ils s'efforceront toutefois de ne pas miser presque exclusivement sur une seule tête d'affiche.

Marco Chiudinelli et Michael Lammer ont pour leur part remporté le double, en dominant en finale Jaroslav Levinsky (Tch) et Filip Polasek (Slq), têtes de série No 1, 7-5 6-3. Les deux Suisses n'avaient encore jamais fêté de titre sur le Circuit. /si

Gstaad sacre le 119e joueur mondial