Réservé aux abonnés 7

De retour sur "sa" surface, Nadal n'est plus extraterrestre

Le Marjorquin est à la peine en 2015. Rebondira-t-il sur terre battue?

15 avr. 2015, 00:01
data_art_9029082.jpg

laurent ducret

"Je ne suis favori de rien! Je joue moins bien que mes rivaux. C'est pourquoi je n'ai pas la pression ici à Monte-Carlo. Je ne me sens pas obligé de gagner." Bronzé avec un visage émacié qui traduit les heures passées sur le court ces derniers jours dans son antre de Manacor, Rafael Nadal, le roi de la terre battue, la joue modeste!

Avant son entrée en lice aujourd'hui au Masters 1000 de Monaco - qu'il a gagné huit fois de rang entre 2005 et 2012 - face au Français Lucas Pouille (ATP 108), Rafael Nadal a presque tenu à masquer la formidable ampleur de la tâche qui l'attend ce p...