Steve Guerdat retrouve le haut niveau à Zurich

Après des mois d'errance, Steve Guerdat a retrouvé la grande forme en s'adjugeant le Grand Prix Coupe du monde du CSI-W de Zurich. Le Jurassien a devancé Lars Nieberg et Svante Johansson.
01 févr. 2010, 11:36

Au fond du trou depuis son titre européen par équipes en août, Steve Guerdat a retrouvé les sommets en remportant le Grand Prix Coupe du monde du CSI-W de Zurich. Sur «Tresor», le Jurassien a devancé l'Allemand Lars Nieberg («Levito») et le Suédois Svante Johansson («Saint Amour»).

Il s'agit du troisième Suisse à s'imposer dans le Grand Prix de Zurich après Willi Melliger et Markus Fuchs. Parti en dernier dans le barrage, Guerdat a fait une très forte impression pour enlever la victoire et relancer du même coup ses chances de qualification pour les finales Coupe du monde de Genève en avril.

Le Jurassien avait déjà triomphé à deux reprises en Coupe du monde, en décembre 2007 à Genève et début 2008 à Vigo. La délégation helvétique a réussi à placer quatre cavaliers dans le barrage réunissant neuf concurrents. Clarissa Crotta («Westside») s'est classée cinquième, Niklaus Schurtenberger («Cantus») septième et Beat Mändli huitième.

«Je ne pensais pas m'imposer ici», a déclaré Guerdat. ««Tresor» n'était pas en forme cet automne et a dû prendre trois mois de pause. Maintenant, la chance est à nouveau de notre côté, après les blessures de «Jalisca Solier» et «Ferrari». Gagner le Grand Prix de Zurich signifie beaucoup pour moi et résonne comme une victoire à domicile.»

Surtout à l'aise en salle, «Tresor» a rassuré son cavalier en livrant une copie aussi précise que rapide. L'étalon belge de 14 ans a déjà permis au Jurassien de signer trois top 10 en finale de Coupe du monde: troisième en 2007, septième en 2008 et huitième en 2009. Autre preuve de la très bonne entente entre Guerdat et sa monture, aucun destrier en Suisse n'a rapporté autant d'argent en «prize money» que ce duo entre le 1er octobre 2008 et le 30 septembre 2009 (356 877 francs).

L'équipe helvétique a ainsi conclu le CSI-W de Zurich de la meilleure manière possible, elle qui n'a cessé de briller durant les trois jours de compétition, avec cinq succès au compteur. Désigné par un classement aux points meilleur cavalier du concours, Pius Schwizer a même placé une cerise sur le gâteau en devenant, virtuellement, le No 1 mondial du saut d'obstacle. /si

CSI-W de Zurich

CSI-W de Zurich. Grand Prix Coupe du monde (S/A avec barrage): 1. Guerdat (S), Tresor, 0/35''93. 2. Nieberg (All), Levito, 0/36''70. 3. Johansson (Su), Saint Amour, 0/38''20. 4. Dubbeldam (PB), Whisper, 0/38''39. 5. Crotta (S), Westside, 0/38''63. Puis: 7. Schurtenberger (S), Cantus, 4/44''47. 8. Mändli (S), Louis, 8/36''90, tous en barrage. 24. Richard (S), Zekina Z, 8/69''10. 27. Etter (S), Peu à Peu, 8/70''70. 28. J. Sprunger (S), Salvador, 8/70''80. 30. Schwizer (S), Carlina, 8/73''21.

Coupe du monde (9/13): 1. van der Vleuten (PB) 57 points. 2. Kürten (Irl) 53. 3. Schwizer (S) 48. 4. Leprevost (Fr) 47. 5. Beerbaum (All) 46. Puis: 10. Etter (S) 40. 17. Mändli (S) 30. 22. Guerdat (S) 26. 36. Crotta (S) 15. 44. Schurtenberger (S) 10.

Saut par équipes (S/C): 1. Sprunger (S), Valentyn, et Smolders, Riovanna, 113''01. 2. Martin Fuchs (S), Riot Gun, et Guerdat, Urgent, 116''05. 3. Ehning (All), Fiona, et Kutscher (All), Collard, 116''75.

Prix Liebherr. Saut aux points (dotation: 75 000 francs): 1. Schwizer (S), Ulysse, 55 points/45''97. 2. Robert (Fr), Kronos d'Ouilly, 55/46''58. 3. Alexander (Aus), Socrates, 55/46''68. Puis: 5. Martin Fuchs (S), Karin CH, 55/46''95. 6. Mändli (S), Queensland, 55/47''70. 8. Liebherr (S), Callas Sitte, 55/49''62. 12. Richard, Upanisad, 54/57''11. 13. Schurtenberger, Cool Man, 52/57''13.

Challenge Wegelin (S/A, dotation: 30 000 francs): 1. Kürten (Irl), Miribel D'Auvray, 0/53''11. 2. Martin Fuchs (S), Riot Gun, 0/53''62. 3. Staut (Fr), Pin Ball, 0/54''26. 4. Lazzarotto (S), Alpaga, 0/55''28. Puis: 6. Müller (S), Qorsina, 0/55''69. 12. Züger (S), Liberté Courcelle, 4/56''12. 13. Schwizer, Adermie, 4/ 57''35.

Mercedes Jump & Drive: 1. Schwizer, Adermie, 80''16. 2. Maher, Let's Fly, 80''90 (4'' pénalité). 3. Bost (Fr), Kire Royal Star, 83''20 (2). 4. Schurtenberger, Caruso CH, 83''68.