Super-combiné: Lara Gut enfourche, Maria Höfl-Riesch triomphe

Aux Mondiaux de Schladming, la Tessinoise Lara Gut a enfourché lors du slalom du super-combiné. Elle pointait pourtant à une belle quatrième place après la descente. L'Allemande Maria Höfl-Riesch l'a emporté.

08 févr. 2013, 15:20
Lara Gut a réalisé le 4e temps de la descente du super-combiné des Mondiaux ce vendredi matin.

L'histoire se répète pour Lara Gut. Comme aux Mondiaux de Garmisch en 2011, la Tessinoise a flanché à Schladming dans un super-combiné remporté par Maria Höfl-Riesch.

La skieuse de Comano a enfourché lors de la manche de slalom, alors qu'elle avait brillé au cours de la descente matinale (4e) et qu'une médaille semblait dans ses cordes. Un scénario presque identique à celui de Garmisch, où elle avait chuté en slalom après une descente prometteuse (5e).

Lara Gut n'a toutefois pas grand-chose à se reprocher. Elle a joué crânement sa chance en slalom, une discipline dans laquelle elle ne s'entraîne quasiment plus. Las pour elle, la réussite qui lui avait permis de décrocher la médaille d'argent mardi en super-G lui a, cette fois-ci, fait défaut. Elle aura l'occasion de se reprendre dimanche en descente.

Quant à Dominique Gisin, elle a dû se contener de la 10e place. Pas assez performante en descente (10e), l'Obwaldienne n'avait ensuite pas les armes en slalom pour remonter au classement. Une remarque qui vaut aussi pour la St-Galloise Marianne Kaufmann-Abderhalden, classée au 14e rang.

Dans la lutte pour la médaille d'or, Tina Maze s'est fait surprendre par Maria Höfl-Riesch. Grande favorite et meilleure temps de la descente matinale, la Slovène n'a pas résisté en slalom aux assauts de l'Allemande, qui a comblé un retard de 0''20 pour finalement s'imposer avec une confortable marge de 0''46.

La défaite de Tina Maze constitue une petite surprise dans la mesure où elle avait pris l'habitude d'écraser la concurrence cet hiver, d'autant plus lors des secondes manches. Maria Höfl-Riesch ne sort toutefois pas de nulle part. Parmi les rares polyvalentes du circuit, elle a déjà été souvent sacrée en super-combiné. Et notamment aux JO de Vancouver en 2010. La Bavaroise est d'ailleurs la première skieuse de l'histoire à détenir les titres mondial et olympique en super-combiné.

Le podium a été complété par la routinière Nicole Hosp (29 ans). La Tyrolienne a offert à l'Autriche sa première médaille des Mondiaux, de quoi soulager la nation hôte.