Ski nordique - Mondiaux de Seefeld: cinq fondeurs arrêtés pour des soupçons de dopage

La police autrichienne a annoncé mercredi avoir démantelé, avec des enquêteurs allemands, un "réseau international de dopage" aux Mondiaux de Seefeld. Les perquisitions ont conduit à l'arrestation de neuf personnes, dont cinq fondeurs-

27 févr. 2019, 14:02
Jusqu'à présent, il n'y a pas eu de cas de dopage à recenser sur les Mondiaux de Seefeld.

Neuf personnes ont été arrêtées en marge des Mondiaux de ski nordique de Seefeld, ainsi qu'en Allemagne pour des soupçons de dopage. Cinq fondeurs figurent parmi les interpellés, selon les informations de la police fédérale autrichienne.

Sur le versant allemand de l'affaire, un médecin et un complice allemand ont été arrêtés. Parmi les athlètes concernés, quatre d'entre eux étaient supposés prendre le départ du 15 km classique mercredi. L'Autrichien Max Hauke, les Estoniens Andreas Veerpalu et Karel Tammjarv ainsi que le Kazakh Alexey Poltoranin ont été recensés comme non-partants. Dominik Baldauf, également autrichien, est le cinquième fondeur concerné.

 

 

"Nous sommes parvenus à surprendre un athlète en flagrant délit", a déclaré en conférence de presse Dieter Csefan de l'Office fédéral de la police criminelle autrichienne. L'athlète en question a été surpris alors qu'il subissait une transfusion sanguine. Son identité n'a pas été révélée.

Le coordinateur présumé du réseau de dopage est un médecin du sport établi à Erfurt en Allemagne. Plusieurs perquisitions à domicile ont également été effectuées en Allemagne, où les autorités enquêtent depuis plusieurs mois sur des "soupçons de fraude dans le sport professionnel ainsi que d'utilisation de produits illicites et de méthodes à des fins de dopage", a déclaré Dieter Csefan.