Ski alpin – descente: deuxième Globe de cristal de suite pour Beat Feuz, Dominik Paris s’impose à Soldeu

Il pouvait se contenter d’une 12e place pour remporter son deuxième Globe de cristal de la descente, Beat Feuz a fait mieux. Le Bernois se classe 6e de la descente des finales de Coupe du monde de Soldeu, en Andorre. C’est son grand rival, l’Italien Dominik Paris qui s’impose. Mauro Caviezel 4e.

13 mars 2019, 11:02
Beat Feuz l'emporte grâce à sa régularité tout au long de la saison.

Beat Feuz a remporté son deuxième Globe de cristal consécutif en descente grâce à sa 6e place obtenue dans les finales de Soldeu. Son seul rival Dominik Paris a fait ce qu'il devait en s'imposant, mais un 12e rang suffisait de toute manière au bonheur du Bernois.

Avec 22 partants, les données étaient plutôt simples: Beat Feuz (32 ans) devait laisser dix concurrents derrière lui pour devenir le septième Suisse à remporter à deux reprises au moins le Globe dans la discipline-reine. Il a pu respirer après le passage de Carlo Janka, porteur du dossard no 16.

 

 

Le fantôme de Cuche

Champion du monde 2017 de la spécialité, Beat Feuz n'a donc pas vécu la même mésaventure que Didier Cuche onze ans jour pour jour plus tôt. Le Neuchâtelois avait laissé filer le Globe du super-G pour un point dans les finales de Bormio après s'être classé 16e d'une course gagnée par son rival Hannes Reichelt. Il avait alors été bouté hors du top 15 par le malheureux Daniel Albrecht.

Mais Beat Feuz a tout de même tremblé avant de savourer son sacre. Décevant - et déçu - 4e de la descente des récents Mondiaux, il ne semblait pas particulièrement serein mercredi sous le soleil andorran. Parti avec le dossard 7, il s'est emparé de la 3e place en coupant la ligne d'arrivée, à 0''68 d'un Dominik Paris qui a cueilli avec la manière sa quatrième victoire de la saison en descente.

Bonnes performances suisses

"Je suis vraiment fier. C'est incroyable d'avoir gagné deux Globes. Je n'aurais jamais imaginé cela il y a deux ans", a lâché Beat Feuz, qui n'a jamais quitté le top 6 en huit descentes disputées cet hiver (un succès, six podiums au total). Le Bernois n'est par ailleurs pas le meilleur Suisse mercredi, cet honneur étant revenu au Grison Mauro Caviezel (4e avec le dossard 15, à six centièmes du podium).

Sacré en super-G lors des Mondiaux d'Are, Dominik Paris a quant à lui décroché son 15e succès sur le Cirque blanc, le sixième de l'hiver. L'Italien de 33 ans - qui est bien placé pour s'adjuger le Globe du super-G jeudi - a devancé Kjetil Jansrud de 0''34 et Otmar Striedinger de 0''41. Côté suisse, à signaler aussi le 9e rang de Carlo Janka et le 15e du champion du monde juniors Lars Rösti.