Ski alpin - Beaver Creek: Marco Odermatt remporte le super-G

Le Nidwaldien Marco Odermatt, 22 ans, a réalisé le meilleur chrono du super-G vendredi soir à Beaver Creek.

06 déc. 2019, 19:50
Marco Odermatt dans l'aire d'arrivée.

Marco Odermatt a décroché, à 22 ans et 2 mois, son premier succès en Coupe du monde à l'occasion du super-G de Beaver Creek! Le Nidwaldien a devancé de 0''10 son dauphin norvégien Aleksander Aamodt Kilde. Mauro Caviezel a quant à lui terminé 5e, à 0''64.

Quintuple champion du monde junior en février 2018 à Davos, Marco Odermatt continuer donc de brûler les étapes sur le Cirque blanc. Après avoir obtenu ses deux premiers podiums l'hiver dernier en géant (3e à Kranjska Gora, 2e à Soldeu), il a débloqué son compteur vendredi, pour son 41e départ en Coupe du monde.

Tous les risques

Le Nidwaldien, qui avait fait ses débuts au plus haut niveau en mars 2016 lors des finales à St-Moritz, a construit cette victoire sur le bas d'un parcours très technique. Porteur du dossard no 2, il a pris tous les risques après s'être fait une grosse frayeur sur le premier piège du tracé, qui avait été fatal au no 1 Adrien Théaux. Des risques qui se sont avérés payants.

Marco Odermatt a pu commencer à y croire quand Matthias Mayer, vainqueur dans la discipline à Lake Louise, a échoué à 0''14 (3e place finale). Il a ensuite dû penser qu'Aleksander Aamodt Kilde, dont l'avance était de 0''39 au dernier pointage intermédiaire, allait le détrôner. Mais le Norvégien a commis une grosse faute dans le final, terminant 2e à 0''10.

Un quatrième podium en trois courses

Marco Odermatt est donc devenu le quatrième Suisse à s'imposer dans la discipline à Beaver Creek après Didier Cuche (2002), Sandro Viletta (2011) et Patrick Küng (2013). Il a par ailleurs offert à la Suisse son quatrième podium en trois épreuves de vitesse disputées cette saison, et sa première victoire en super-G depuis mars 2016 (Beat Feuz à St-Moritz).

Troisième du premier super-G de l'hiver et 2e dans la spécialité un an plus tôt dans le Colorado, Mauro Caviezel a pour sa part obtenu une nouvelle place d'honneur. Thomas Tumler a pour sa part terminé 12e, alors que Beat Feuz n'a pu faire mieux mieux qu'un 15e rang. Le Bernois est surtout attendu samedi en descente, lui qui s'était imposé dans la discipline l'an dernier à Beaver Creek.