Saas-Fee: le ski suisse prend la pose

Les skieurs et skieuses suisses se soumettent pendant deux jours à des séances photos à Saas-Fee pour le compte des sponsors de Swiss-Ski. Peu apprécient l'exercice.

22 sept. 2014, 18:50
Les skieurs et les skieuses de Swiss-Ski posent pour la photo de groupe pendant la journee ouverte a la presse par Swiss-Ski lors de la semaine publicitaire, Werbewoche, ce lundi 22 septembre 2014 sur le glacier Allalin a Saas-Fee en Valais. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)

Si le soleil est radieux sur le glacier Allalin, à Saas-Fee, les sourires des skieurs suisses sont de façades. Ce lundi et ce mardi, deux longues et éprouvantes journée les attendent afin de satisfaire aux obligations contractuelles des sponsors de Swiss-Ski en accumulant les séances photos.

Un exercice de style difficile pour nombreux d'entre eux qui se sentent bien plus à l'aise avec des lattes aux pieds. "Je préférerais m’entraîner sérieusement", clame Lara Gut (23 ans). "Pendant deux jours, c'est le stress. On te dit tout le temps ce que tu dois faire, ou aller. De plus, il ne fait pas spécialement chaud. Alors quand il faut attendre dans le froid et sourire, ce n’est pas toujours facile."

Toujours est-il que de nombreux skieurs ont tenté de mettre de l'ambiance à l'image de Didier Défago (36 ans) qui s'est amusé à faire le pitre durant toute la journée. "Ce sont de longues journées, mais il y règne toujours une bonne humeur", mentionnait le Morginois qui n'a pas hésité à asperger les photographes avec l'une des boissons sponsors de Swiss-Ski ou encore à remettre du rouge à lèvre à l'une des maquilleuses. Jovial, le futur retraité du Cirque blanc est bien décidé de profiter au maximum de tous les instants pour sa dernière saison.