Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Manfred Mölgg gagne enfin!

L'Italien Manfred Mölgg a vaincu le signe indien. Après 10 podiums, il a fêté sa première victoire en Coupe du monde lors du slalom de Kranjska Gora hier. Les Suisses n'ont pas brillé entre les piquets serrés mais ont classé cinq des leurs dans les 15 lors du géant de samedi. Une délivrance! Manfred Mölgg a célébré à 25 ans son premier succès dans le Cirque blanc, devançant le routinier croate Ivica Kostelic. Régulièrement abonné aux places d'honneur, l'Italien a su maîtriser la piste et ses nerfs. Malgré une faute sur le deuxième tracé il s'est imposé de très belle manière sur les pentes slovènes.

10 mars 2008, 12:00

Autre première, l'avènement du jeune Marcel Hirscher. Pour sa neuvième course de Coupe du Monde, le nouveau prodige du ski autrichien s'est permis le luxe de mettre 1''18 dans la vue de son chef de file Mario Matt, décevant 11e.

Au classement général de la spécialité, la bonne affaire est pour Mölgg évidemment, qui prend la 2e place à Mario Matt. L'Italien se relance pour le globe du slalom, il ne compte plus que 21 points de retard sur le Français Jean-Baptiste Grange avant les finales de Bormio. Le skieur de Valloire, avec sa quatrième place distance Matt de manière pratiquement définitive.

Les Suisses ont craqué en deuxième manche. Marc Gini, meilleur Helvète en première manche a chuté, Daniel Albrecht et Sandro Villetta n'ont pas convaincu (20e et 24e). Seul Marc Berthod a réussi à se classer dans les quinze (11e).

Samedi, Ted Ligety a remporté la deuxième victoire de sa carrière en s'adjugeant le géant de Coupe du monde de Kransjka Gora (Sln). Le skieur de Park City (EU) a devancé les Italiens Manfred Mölgg de 0''15 et Massimiliano Blardone de 0''80.

La tradition s'est perpétuée. Sur les sept géants disputés cet hiver, les vainqueurs ont toujours été différents depuis Aksel Lund Svindal à Sölden en ouverture de saison. En conséquence, le classement général de la discipline reste très serré.

Derrière Berthod (5e) et Cuche, les Suisses ont fait bonne figure, classant finalement 5 de leurs représentants dans les 15 premiers. Daniel Albrecht a pris la 10e place, Didier Défago la 12e et Carlo Janka la 15e.

Grâce à sa victoire, Ligety s'empare du dossard rouge de leader de la discipline avec 27 points d'avance sur Raich. Le dernier géant de la saison se tiendra lors des finales de Bormio. Sur la Stelvio, le seul Suisse a encore pouvoir mathématiquement prétendre au globe sera Daniel Albrecht. / si

Votre publicité ici avec IMPACT_medias