Réservé aux abonnés

La fédération helvétique se retrouve sans chef alpin

L'Autrichien Rudi Huber, qui n'a jamais fait l'unanimité, a démissionné avec effet immédiat de son poste, après deux ans d'activité.

21 avr. 2015, 00:01
data_art_9047585.jpg

La Fédération suisse n'a plus de chef alpin. L'Autrichien Rudi Huber a donné sa démission avec effet immédiat, ce qui n'a rien d'une surprise pour celui dont la position à Swiss-Ski devenait de plus en plus intenable.

Engagé en avril 2013, Rudi Huber n'a jamais vraiment fait l'unanimité au sein des entraîneurs de Swiss-Ski. Dernier exemple en date, son différend avec le coach des slalomeurs, le Valaisan Steve Locher, dont le contrat n'avait pas été reconduit début avril.

Crit...