Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Ronaldo n'est pas seul

11 juin 2008, 12:00

Pas encore le Brésil, mais on y pense? L'équipe de Luiz Felipe Scolari est restée concentrée sur son deuxième objectif, la République tchèque, ce soir à Genève.

Luiz Felipe Scolari a pu préparer, dans un calme revenu, le deuxième rendez-vous. Hier, le Portugal a renoncé à venir s'entraîner à Genève. Il connaît la Praille, il l'a déjà adoptée. Il a peaufiné son style - si nécessaire - à la Maladière. Un bis contre la République tchèque?

Le Portugal fait quelques envieux. Le nouveau Brésil, s'est-on inquiété? Question flatteuse pour le petit cousin d'Europe. Ressemblance il y a dans la créativité, dans l'envie de jouer, et dans les kilomètres abattus. «On ne peut pas encore comparer» se risque le petit nouveau, Joao Moutinho. La dernière trouvaille de Scolari, s'est bien éclaté contre les Turcs. «Je suis conscient de la chance que j'ai d'être ici, mais aussi de mon énorme responsabilité.» Format de poche, Moutinho. Mais quel souffle! «Le Portugal est fort, c'est l'image que je veux donner.» Avec ses 61 kilos pour 1,70 m, il n'a pas précisément le profil du No 6 d'aujourd'hui. Et pourtant!

Si le «Général» a craqué pour ce petit bonhomme, ce n'est sans doute pas un hasard. A 21 ans, il n'a pas encore attrapé le «melon». L'humilité faite footballeur. Tous les observateurs portugais sont d'accord. Il donne toutes ses forces pour le jeu. Il n'ira pas se perdre. «C'est le fils que tous parents rêvent d'avoir» dit-on dans son entourage. Un ange. Un naturel calme et réservé. Mais une autorité telle, ballon au pied, qu'il porte déjà le brassard de capitaine au Sporting Lisbonne.

Ira-t-il au Barça? Arsenal? Son père, Nelson, a dit que «c'est toujours un honneur d'aller jouer au Nou Camp.» Joao Moutinho, lui, s'est mis à parler. «Il est normal que les individualités donnent des coups de c?ur dans un match, mais la réussite dépendra toujours de l'union de l'équipe.» Non, le Portugal, ce n'est pas seulement Cristiano Ronaldo.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias