Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Roger Federer défiera Gaël Monfils en demi-finale

Roger Federer s'est qualifié pour sa 16e demi-finale de rang en Grand Chelem en venant à bout en quatre sets du Chilien Fernando Gonzalez. Le Bâlois affrontera demain le Français Gaël Monfils. Roger Federer (No 1) disputera demain à Roland Garros sa 16e demi-finale de rang - la 18e au total - dans un tournoi du Grand Chelem. Le Bâlois, qui a dominé Fernando Gonzalez (No 24) 2-6 6-2 6-3 6-4 en quart de finale, se mesurera au surprenant Gaël Monfils (ATP 59), vainqueur hier de l'Espagnol David Ferrer (No 5) 6-3 3-6 6-3 6-1.

05 juin 2008, 12:00

«Je souhaitais me retrouver en demi-finale sans avoir dépensé trop d'énergie, et j'y suis», lâchait un Roger Federer fier de se retrouver une 16e fois consécutive dans le dernier carré d'un tournoi majeur. «C'est dans ces moments-là que l'on souhaite jouer son meilleur tennis. Espérons que j'y parvienne dans ce tournoi qui est le plus difficile à remporter en Grand Chelem.»

S'il évolue dans le registre qui fut le sien dans les trois derniers sets de son quart de finale, Roger Federer partira largement favori face à Gaël Monfils (21 ans). Il a remporté leurs trois précédents duels, s'imposant à chaque fois en deux sets. Gaël Monfils, qui disputera sa première demi-finale en Grand Chelem, a notamment subi à deux reprises la loi du Bâlois cette année. Il s'inclinait les deux fois sur le score de 6-3 6-4, à Miami puis sur la terre battue de Monte-Carlo.

Federer se méfie toutefois du Nyonnais d'adoption. «Il est euphorique et sera porté par le public», relevait le Bâlois. Premier Français à atteindre les demi-finales à Paris depuis Sébastien Grosjean en 2001, Monfils a créé une grande surprise hier en dominant 6-3 3-6 6-3 6-1 un pur spécialiste de la terre battue, l'Espagnol David Ferrer (No 5). «J'ai réussi un très grand match», lâchait-il. «Je monte en puissance depuis le début du tournoi. J'ai une revanche à prendre sur Federer. Je suis chez moi et je l'attends de pied ferme.»

Hier, Roger Federer a eu le mérite de ne pas s'affoler après un premier set dans lequel sa prestation fut aussi inquiétante (12 fautes directes pour cinq coups gagnants) que celle de Fernando Gonzalez fut impressionnante. «J'étais choqué, fâché et sans voix après le premier set», relevait-il. «Ce qu'il y a de génial dans le tennis, c'est que, contrairement au football, tu as toujours ta chance lorsque tu es mené 4-0.»

Sa réplique était cinglante. Il dominait largement les trois manches suivantes, armant 44 coups gagnants et ne commettant plus que 17 fautes face à un Chilien soudain bien moins consistant dans ses frappes de fond de court.

«J'ai joué de manière plus intelligente, notamment sur mon service, dans les trois derniers sets. J'ai plus cherché son coup droit, qui ne me faisait pas autant mal que je ne le pensais. Je jouais trop sur son revers dans la première manche.»

Fernando Gonzalez, qui avait sorti Stanislas Wawrinka (No 9) au troisième tour après avoir été mené 7-5 6-2 3-0, craquait définitivement après avoir manqué trois balles de break d'affilée dans le premier jeu de la troisième manche. Le cogneur de Santiago, qui brisait sa raquette après ce jeu, concédait son engagement dans la foulée. «Ce fut le tournant du match», confirmait Federer, qui ne perdait ensuite que quatre points sur son engagement jusqu'au terme d'une rencontre longue de 2h01'. / si

Paris - Internationaux de France à Roland-Garros. Deuxième levée du Grand Chelem (25,54 millions de francs suisses, terre battue). Simple messieurs. Quarts de finale: Federer (S-1) bat Gonzalez (Chili-24) 2-6 6-2 6-3 6-4. Monfils (Fr) bat Ferrer (Esp-5) 6-3 3-6 6-3 6-1. Ordre des demi-finales (demain): Federer (S-1) - Monfils (Fr). Djokovic (Ser-3) - Nadal (Esp-2). Simple dames. Quarts de finale: Kuznetsova (Rus-4) bat Kanepi (Est) 7-5 6-2. Safina (Rus-13) bat Dementieva (Rus-7) 4-6 7-6 (7-5) 6-0. Ordre des demi-finales (aujourd?hui): Safina (Rus-13) - Kuznetsova (Rus-4). Jankovic (Ser-3) - Ivanovic (Ser-2). Juniors. Double filles. Deuxième tour: Curtis-Hofmanova (GB-Aut-6) battent Berlinecke-Riner (All-S) par forfait.
Votre publicité ici avec IMPACT_medias