Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Première pour Federer

Le Bâlois, facile vainqueur de Ferrer, disputera pour la première fois les demi-finales du Masters Series de Monte-Carlo. 40e succès pour Nadal Roger Federer figure pour la première fois dans le dernier carré à Monte-Carlo. Facile vainqueur (6-1 6-3) de David Ferrer (ATP 15), le No 1 mondial affrontera Fernando Gonzalez (ATP 21) en demi-finale du Masters Series monégasque. «Réussir quelque chose pour la première fois, c'est toujours fantastique. Mon objectif initial était simplement de jouer le mieux possible. Maintenant je peux rêver du titre» lâchait Federer, qui n'a plus soulevé de trophée dans un pays latin depuis son sacre à Marseille en février 2003.

23 avr. 2006, 12:00

La troisième tentative aura donc été la bonne pour Federer, qui avait échoué dans ses deux premiers quarts de finale sur le Rocher. Il a fêté son 28e succès d'affilée dans un tournoi Masters Series. Le 29e sera à sa portée: son prochain adversaire, le fantasque Fernando Gonzalez, ne semble en effet pas armé pour troubler sa marche en avant.

Le puissant droitier de Santiago a subi cinq défaites en autant de duels avec Federer, dont trois sur terre battue. Le double médaillé olympique n'a même enlevé qu'un seul set face au Bâlois, l'an dernier à... Monte-Carlo.

A moins d'un mois de Roland-Garros, le Bâlois a déjà trouvé son rythme de croisière sur terre battue. Il n'avait jusqu'ici atteint qu'une seule fois les demi-finales de son premier tournoi disputé sur la terre ocre, en 2003. Il avait alors conquis le titre à Munich, mais le tableau du tournoi bavarois était nettement moins relevé qu'à Monte-Carlo.

Impressionnant face à Alberto Martin (ATP 66) et Benjamin Balleret (ATP 351) dans ses deux matches précédents, Federer a livré une nouvelle prestation de tout premier plan vendredi. Sur les 59 points marqués par le Bâlois, 25 l'ont été grâce à des coups gagnants!

La deuxième demi-finale mettra aux prises le tenant du titre Rafael Nadal (ATP 2) et l'Argentin Gaston Gaudio (ATP 8) pour un choc entre les deux derniers vainqueurs de Roland-Garros. Le gaucher majorquin a égalé la performance réussie par Thomas Muster en 1995 en remportant un 40e match de rang sur terre battue. Seuls Guillermo Vilas (53) et Björn Borg (46) ont fait mieux. / si

Votre publicité ici avec IMPACT_medias