Paradis et Charrière suspendus

Les deux Fribourgeois ont été interdits de courses pendant deux ans. Amendes en prime Les Fribourgeois Daniel Paradis (VTT) et Christian Charrière (course en montagne) ont été suspendus deux ans par la commission disciplinaire de Swiss Olympic. Ils avaient refusé de se soumettre à un contrôle antidopage.

14 oct. 2006, 12:00

Celui-ci a eu lieu hors compétition pour Paradis, le 8 août, à son domicile de Vaulruz (FR), à quelques jours du Grand Raid Verbier-Grimentz. Double vainqueur de l'épreuve valaisanne (en 2002 et 2003) et détenteur du record, le Fribourgeois de 36 ans avait refusé un contrôle inopiné, arguant qu'il était «inacceptable d'être dérangé dans sa sphère privée au-delà de 20 heures». Il avait été immédiatement limogé par son équipe, le Team Texner BMC.

Quant à Christian Charrière, il ne s'était pas présenté au contrôle à l'arrivée de Sierre-Zinal, le 13 août. La cinquième place qu'il avait obtenue est donc annulée. Le Fribourgeois de 31 ans, ancien coureur cycliste professionnel (jusqu'en 2002), avait motivé son refus par le fait qu'il n'est pas licencié.

Les deux athlètes ont été condamnés en vertu du règlement qui veut qu'un sportif inscrit à une compétition sur sol suisse doit obéir au règlement de Swiss Olympic. En outre, ils devront s'acquitter des frais de procédure, qui s'élèvent respectivement à 500 francs et 1500 francs. / si