Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Objectif atteint pour les «vert»

En l'emportant face à Guin, Serrières a atteint les 26 points qu'il s'était fixés pour cet automne, alors qu'il reste un match cette année. Francisco Rodal à nouveau décisif Tout le monde se souvient de la large victoire de Serrières (5-1) à Guin dans le premier match de la saison. Mais entre cette date et aujourd'hui, c'est comme si les flots du Rhin et du Rhône réunis avaient passé sous les ponts. Les hommes de Pascal Bassi sont passés tous les états d'âme dans ce premier tour. Un début de saison glorieux, puis une très mauvaise passe (due en partie à des blessures), Serrières aura vu de tout. Ce deuxième succès contre Guin a donc fermé la boucle d'une belle manière. Les trois points engrangés hier et une série de quatre rencontres sans défaite permettent d'ores et déjà aux «vert» d'envisager un Noël brillant.

11 nov. 2006, 12:00

Dans l'atmosphère glaciale du stade du Littoral, Francisco Rodal a très vite réchauffé le public en ouvrant la marque. Un élan? Plutôt un feu de paille pour Serrières, car les Singinois ont rapidement haussé le ton. Motivés peut-être par les changements qui se sont opérés cette semaine dans l'équipe. En effet, avec la mauvaise passe dans laquelle le club navigue, deux joueurs ont été priés de quitter le contingent (Elmar Wohlhauser et Fred Beck). Quoi qu'il en est été, une certitude hier soir: les choses se sont compliquées pour Serrières dès le 1-0.

L'égalisation n'est pourtant survenue qu'au retour des vestiaires, Schneuwly transformant avec rage son penalty. Mais après cela, Guin a montré ses limites. «Nous avons quelque peu souffert en première mi-temps, confirmait David Pirelli, l'assistant de Pascal Bassi. En deuxième période, nous avons été meilleurs grâce notamment aux remplaçants qui ont fait un très bon boulot.» Lameiras a inscrit le but de la victoire. Quant à Fabien Bassi, entré à l'heure de jeu, il a été à l'origine des deux dernières réussites serriéroises. Au final, le grand bonhomme de la soirée a cependant été Francisco Rodal, auteur de deux buts. «Kiko est en grande forme depuis qu'il est revenu de blessure, déclarait Pirelli. Il est très précieux car il garde beaucoup de ballons devant et, de plus, cela fait quelques matches qu'il est décisif.»

Dernière étape de cette année pour les «vert»: Martigny. «Il faudra se faire plaisir, même si c'est un peu notre bête noire» conclut Pirelli. / JBE

SERRIÈRES - GUIN 3-1 (1-0)
Littoral (Colombier): 150 spectateurs.
Arbitre: M. Spohr.
Buts: 7e F. Rodal 1-0. 48e Schneuwly (penalty) 1-1. 77e Lameiras 2-1. 82e F. Rodal 3-1.
Serrières: Mollard; Stoppa, J. Decastel, Bühler; Rupil, Gigon (70e Scarselli), Wittl (46e Lameiras), Vauthier; F. Rodal, Lorie, Wütrich (66e Bassi).
Guin: Martinez; Kaltenrieder, Simic, Stulz, Emery (91e Jenny); Schneuwly, Brügger (86e Favre), Wyss, Sturni; Rexhay, Krähenbühl (86e Zbinden).
Notes: terrain gelé et glissant. Serrières sans Greub, D. Rodal ni Pirelli (blessés). Guin sans Giroud, Spicher ni Meyer (blessés). Avertissements: 34e J. Decastel (antijeu), 76e Emery (jeu dur) et 81e Sturni (antijeu). Coup franc de Schneuwly (23e) détourné par le mur et qui finit sa course sur le poteau. Coups de coin: 3-8 (2-4).
Votre publicité ici avec IMPACT_medias