Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Nouvelle limite B pour Julien Fivaz

23 juin 2008, 12:00

La Suisse a préservé l'essentiel au terme des deux journées de Coupe d'Europe. Selon les premières estimations, elle s'est assuré une place en deuxième division pour la saison prochaine, où l'épreuve sera totalement remaniée. Julien Fivaz a signé le seul exploit suisse du week-end avec sa victoire à la longueur (8m05) samedi à Istanbul.

La Coupe d'Europe vivait sa dernière édition sous sa forme actuelle. L'année prochaine, les équipes nationales seront mixtes, avec une première division (Super League) rassemblant les douze meilleures équipes du Continent, une deuxième division (First League) avec les équipes classées entre la 13 et la 24e place, une troisième division (Second League) de huit équipes et un quatrième groupe avec les autres nations.

La Suisse, selon toute vraisemblance, fera partie de la deuxième division au terme de l'analyse de détail de toutes les performances du week-end, où hommes et dames évoluaient encore séparément. Engagés à Istanbul, les Suisses ont pris la cinquième place de leur groupe en deuxième division et les dames, en lice à Tallinn, le troisième rang en troisième division.

La seule victoire suisse du week-end chez les messieurs est à mettre à l'actif de Julien Fivaz. Le Neuchâtelois du CA Genève a atterri à 8 m ou plus pour la cinquième fois de la saison. Une semaine après avoir réussi 8m10, il a réalisé 8m05, soit exactement la limite B exigée pour les JO de Pékin. Le vent (+2,8 m/s) était toutefois légèrement trop favorable. Fivaz a réussi son bond au troisième essai, en prenant «tous les risques» après avoir assuré sur ses deux premiers sauts. La limite A de 8m20, la seule qui lui garantirait la qualification pour les Jeux, reste l'objectif du Neuchâtelois.

Julien Fivaz sautera encore le 5 juillet aux Championnats de Suisse interclubs à Berne. Il espère obtenir un dossard en Golden League, à Rome le 11 juillet ou à Paris le 18 juillet. «Ce serait une bonne expérience en vue de Pékin», juge-t-il. Le Neuchâtelois explique ses progrès par son surcroît d'expérience et une plus grande stabilité mentale.

Les autres bons résultats ont été obtenus par les Bernois Daniel Vögeli, deuxième du 3000 m en 8'05''67 (record personnel), et Philipp Bandi, deuxième du 5000 m en 14'05''75. Les 20''67 de Marc Schneeberger sur 200 m et les 13''69 d'Andreas Kundert sur 110 m haies, tous deux également deuxièmes, n'ont pas pu être homologués en raison du vent largement trop favorable.

Les Suissesses ont engrangé trois succès individuels: par Sabine Fischer (3000 m en 9'06''81), Mirja Jenni Moser (5000 m en 16'36''38) et Martina Naef (400 m haies en 57''59). La Neuchâteloise Stéphanie Vaucher a pris la deuxième place à la longueur, avec un saut à 6m23. / si-réd

Votre publicité ici avec IMPACT_medias