Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Les Suisses reviendront volontiers ici

Les athlètes ont découvert le stade qui accueillera les épreuves olympiques en février 2018 en Corée.

04 mars 2017, 00:20
epa05827107 Serafin Wiestner of Switzerland takes aim at the shooting range during the men's 10km Sprint race of the IBU Biathlon World Cup in PyeongChang, South Korea, 03 March 2017.  EPA/KIMIMASA MAYAMA SOUTH KOREA BIATHLON WORLD CUP

Les biathlètes suisses ont pris la température – glaciale – du stade d’Alpensia hier soir, lors du 10 km sprint Coupe du monde de PyeongChang.

Avec bonheur pour le Grison Serafin Wiestner, excellent 7e; avec l’envie de revenir l’an prochain pour le Valaisan Benjamin Weger, 45e.

Un stade magnifique, planté au pied des tremplins, et baigné par la lumière d’innombrables projecteurs. Alpensia vaut bien un détour, mais pas un trop long séjour, car le vent glacial qui y souffle a une fâcheuse tendance à refroidir l’atmosphère et à transformer l’endroit en frigo.

Weger plaide coupable

«Sur mon premier tir manqué, le vent m’a peut-être joué un mauvais tour, car j’ai l’impression qu’il s’est sérieusement renforcé juste après mon tir de réglage. Mais, lors de ma seconde faute, je suis 100% coupable.» L’affaire a rapidement été réglée pour Benjamin Weger (27 ans). Coupable de deux fautes au tir couché, le Valaisan...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias