Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Les Suisses reprennent espoir

Deux quatuors peuvent mettre fin à la période de disette.

25 juil. 2012, 00:01

L'aviron suisse sort progressivement du creux de la vague et entend le démontrer aux JO de Londres. Avec le quatre poids léger et le quatre de couple, il alignera deux bateaux capables de viser la finale A (top 6) sur le plan d'eau d'Eton.

Les anciennes générations se souviennent peut-être que l'aviron helvétique a rapporté un nombre incroyable de 23 médailles aux JO d'été, plus que tous les autres sports hormis la gymnastique artistique (48). Mais depuis la retraite de Xeno Müller, médaillé d'or en skiff en 1996 et d'argent en 2000, la discipline rame plutôt à contre-courant. A Pékin en 2008, André Vonarburg, en skiff, avait été le seul représentant helvétique (9e).

Les principaux espoirs reposent cette année sur le quatre poids léger, qui enregistrera le retour du Genevois Lucas Tramèr, après onze mois sans compétition. L'équipe aura bien besoin de sa puissance pour matérialiser ses ambitions. "Nous oscillons...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias