Les médailles retirées à Marion Jones à Sydney pourrait être réattribuées, dont une à une dopée...

02 août 2015, 18:47

Les cinq médailles remportées aux JO de Sydney (2000) par Marion Jones, perdues à la suite de sa condamnation pour dopage, pourraient être réattribuées «d'ici octobre», selon le président de la Fédération internationale. L'or du 100 m reviendrait à Ekaterina Thanou, elle-même reconnue coupable de dopage et bannie en 2004 aux JO d'Athènes. /réd