Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Le Projet olympique aura ouvert la porte du paradis

Entre 2005 et 2012, l'association a permis à douze nageurs de goûter au haut niveau.

09 nov. 2012, 00:01
data_art_6546967.jpg

C'est l'histoire d'un sommet que tous les nageurs neuchâtelois pensaient inatteignable. D'un rêve que tous les athlètes régionaux croyaient irréalisables. Et puis, le projet olympique cantonal (POC) est apparu en 2005. Au-delà des deux dimensions régionales et nationales, le POC avait offert aux nageurs les lunettes pour voir en 3D.

"L'idée était de donner aux 'petits Suisses' la vision qu'ils n'étaient plus seulement cantonnés aux limites nationales, mais qu'ils pouvaient aspirer à plus haut", explique Sébastian Gautsch, ancien coordinateur du POC, démantelé la semaine dernière.

"Avec l'encadrement fourni par le POC et le Red-Fish, Sven Erni (réd: et Carine Rognon) a pris part aux championnats d'Europe juniors, alors qu'aucun Neuchâtelois ne s'était qualifié avant la mise sur pied du projet. Leur sélection a constitué un véritable déclic mental puisque sept autres y ont également participé par la suite." Pour se faire une idée, un club envoie, en moyenne, un nageur...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias