Le centre Nobel de la paix met fin à son partenariat avec la FIFA

Le centre Nobel de la paix mettra fin, dès que possible, à sa collaboration avec la FIFA. Après Interpol, c'est le deuxième partenaire à lâcher la Fédération internationale de football, secouée par plusieurs scandales de corruption.
07 août 2015, 15:31
Les remous autour de la FIFA de Blatter commencent à porter préjudice à la fédération.

Le centre Nobel de la paix d'Oslo va mettre fin à son partenariat avec la FIFA, ébranlée par une affaire de corruption sans précédent. Depuis 2012, le centre Nobel et l'instance dirigeante du football mondial étaient partenaires de l'initiative "poignée de main pour la paix" qui commande aux capitaines de deux équipes rivales de se saluer ainsi que les arbitres avant et après une rencontre.

"Le conseil d'administration demande à la direction (du centre Nobel, ndlr) de mettre fin à la coopération avec la FIFA dès que les circonstances le permettront", a indiqué le centre Nobel, émanation du comité Nobel qui attribue le prix Nobel de la paix.

Le centre Nobel n'a pas explicitement fait référence aux soupçons de corruption visant la FIFA dans l'attribution de plusieurs Coupes du monde. Son conseil d'administration a aussi demandé à la direction du centre d'"entamer un dialogue" avec le la Fédération de football norvégienne pour perpétuer la "poignée de main pour la paix" après cette rupture.

Vendredi, Interpol, l'organisme de coopération policière internationale, avait de son côté annoncé avoir mis entre parenthèses un programme destiné à renforcer l'intégrité dans le sport qui avait fait l'objet d'un financement de 20 millions d'euros de la FIFA.

Plusieurs sponsors de l'organisation faîtière du football - Coca-Cola, Adidas, Visa, McDonald's, Hyundai - se sont par ailleurs félicités de la démission annoncée du président de la FIFA, Joseph Blatter.