Votre publicité ici avec IMPACT_medias

La Suisse s'est régalée

A Bâle, l'équipe nationale a étrillé la Slovaquie (4-0). De bon augure avant le Mondial La Suisse s'est régalée pour son dernier match amical sur sol helvétique avant le championnat du monde de Riga. La sélection helvétique s'est imposée 4-0 face à la Slovaquie à Bâle et a fêté ainsi son plus large succès en 33 matches face à la République de l'Est.

30 avr. 2006, 12:00

Le gardien Jonas Hiller a fêté son premier blanchissage sous le maillot national. Même si les chiffres sont favorables à la Suisse (25 tirs à 23), elle a toutefois souffert dans son jeu de puissance. Elle n'a pu marquer qu'un but à 5 contre 4 et un autre plus prévisible à 5 contre 3.

Les Suisses ont ouvert le score sur leur première action. Un bon travail du Luganais Raffaele Sannitz permettait à Romano Lemm de marquer après 55'' de jeu.

Il a fallu attendre la 37e minute et une double pénalité infligée aux Slovaques pour voir la Suisse doubler son avantage. Après deux essais infructueux, Martin Plüss parvenait enfin à cadrer son tir pour battre imparablement le portier slovaque. Les Suisses assommaient définitivement les Slovaques dès le début de la troisième période par Patric Della Rossa. Alain Demuth scellait le score à 57e. / si

Suisse - Slovaquie 4-0 (1-0 1-0 2-0)
Arena St-Jacques, Bâle: 2423 spectateurs.
Arbitres: MM Reiber (Can), Rebillard et Wehrli.
Buts: 1re (0'55'') Lemm (Sannitz, Jeannin) 1-0. 37e Plüss (Rüthemann/à 5 contre 3) 2-0. 43e Della Rossa (Blindenbacher) 3-0. 57e Demuth (Rüthemann, Plüss/à 5 contre 4) 4-0.
Pénalités: 6 x 2' contre la Suisse; 12 x 2' contre la Slovaquie.
Suisse: Hiller; Blindenbacher, Bezina; Vauclair, Steinegger; Forster, Seger; Gobbi, Kobach; Du Bois; Steiner, Plüss, Della Rossa; Sannitz, Jeannin, Lemm; Rüthemann, Ambühl, Paterlini; Demuth, Romy, Wirz; Reichert.
Slovaquie: Krizan; Granak, Strbak; Milo, Vydareny; Podhradsky, Hudec; Harant, Stehlik; Vaic, Pavlikovsky, Kovacik; Huzevka, Kollar, Hujsa; Spilar, Hreus, Jarolin; Ciernik, Kapus, Zalesak.
Notes: la Suisse sans Bührer, Gerber, Déruns, Bukhalter ni Monnet (surnuméraires).
Votre publicité ici avec IMPACT_medias