Réservé aux abonnés

"Je n'en pouvais plus, je voulais que tout s'arrête"

Repenti, le marcheur italien Alex Schwazer raconte ses semaines de calvaire.

09 août 2012, 00:01
data_art_6283866.jpg

Alex Schwazer s'est excusé d'avoir "fait une grande erreur" en se dopant à l'EPO dans la perspective des 50 km marche des JO, en assurant ne l'avoir jamais fait avant. Déjà effondré mardi lors du journal télévisé de la RAI, l'Italien n'est pas parvenu à retenir ses larmes face à une foule de journalistes lors d'une conférence de presse à Bolzano (It).

Schwazer s'est dit "content" à l'idée que le CIO puisse réexaminer ses analyses des JO de Pékin en 2008, où il avait été titré sur 50 km. "A Pékin, j'ai fait la course avec le taux d'hémoglobine d'un anémique, ce qui démontre que je ne pouva...