Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Les ZSC Lions gagnent le droit de rêver mais perdent Forster

Après leur victoire (6-3) mercredi sur les Espoo Blues, les ZSC Lions peuvent rêver de jouer la finale de la Ligue des champions. En cas de succès finlandais le 7 janvier lors du match retour, tout se jouera aux tirs au but.

12 déc. 2008, 12:02

Après sa soirée faste et sa victoire souveraine (6-3) face aux Espoo Blues en match aller de la demi-finale de la Ligue des champions, les ZSC Lions doivent maintenant se préparer au mieux pour le match retour du 7 janvier. Une préparation qui pourrait être troublée par l'affaire Forster.

Mercredi soir, l'absence du défenseur international est passée inaperçue dans les rangs zurichois. Une formidable performance collective a largement primé sur les individualités. «Ce fut un match très solide de notre part», commentait l'entraîneur Sean Simpson au terme de la partie. «Chacun a fourni un gros effort et ceci face à un adversaire qui a travaillé incroyablement dur.»

L'entraîneur des Blues, Petri Matikainen, s'est montré également impressionné par la performance des Lions. «Ils ont largement mérité leur victoire et étaient nettement meilleurs que nous. Nous n'étions pas assez disciplinés. Cinq des six buts encaissés étaient inhabituels pour nous.»

Mais le coach finlandais sait que la situation n'est pas désespérée pour ses joueurs, qui peuvent toujours arracher le droit de disputer une séance de tirs au but en cas de victoire le 7 janvier dans leur patinoire d'Espoo en banlieue d'Helsinki. Les Blues vont sans doute récupérer deux ou trois éléments parmi les sept absents de Rapperswil. «Mais ce n'est pas une excuse pour notre défaite», relevait Matikainen.

Le 7 janvier, les Lions vont tenter un nouvel exploit en Finlande afin de disputer la première finale de la Ligue des champions contre un club russe (Ufa ou Magnitogorsk). Un défi qui rejaillira sur tout le hockey suisse. /si

Votre publicité ici avec IMPACT_medias