La Suisse élimine la Russie, doublé d'Auguste Impose

Surprise de taille à Zoug: la Suisse est en demi-finale du championnat du monde M18! La sélection de Manuele Celio s'est offert le luxe de sortir la Russie de manière fracassante (5-0) pour se hisser dans le dernier carré, où elle affrontera la Finlande samedi.

23 avr. 2015, 22:18
Switzerland's Auguste Inembe Impose in action during a ice hockey U18 World Championships quarter final match between Switzerland and Russia, at the ice stadium Bossard Arena in Zug, Switzerland, Thursday, April 23, 2015. (KEYSTONE/Anthony Anex)

On lui promettait une raclée, elle a brillé de mille feux. Après une telle performance et portée par l'euphorie, la Suisse est en droit de rêver en grand. D'ailleurs, à choisir, mieux vaut sans doute pour elle de croiser la route des Finlandais plutôt que celle des Etats-Unis ou du Canada, qui ont trusté les sept derniers titres de la catégorie et s'affronteront samedi également pour une place en finale...

«Ce matin déjà, je sentais que nous pouvions gagner, a expliqué le sélectionneur. Nous avons pris le match par le bon bout, contrairement aux Russes, arrogants, qui n'étaient visiblement pas prêts. A l'échauffement déjà on a pu voir qu'ils ne pensaient tout simplement pas qu'ils pouvaient perdre contre nous.»

Une improbable liesse a d'abord envahi les 2381 spectateurs quand, à la 2e minute de jeu déjà, Sandro Forrer, l'enfant du pays et attaquant des juniors élite A de Zoug, a ouvert la marque en trompant la vigilance du portier Ilya Samsonov. Et si les Suisses marchaient dans les pas des Tobias Stephan, Severin Blindenbacher, Beat Forster, Andres Ambühl, Patrik Bärtschi, Daniel Manzato ou encore Florian Conz, les protagonistes de l'épopée de 2001 qui avaient atteint la finale de ce Mondial M18?
Solides en défense, s'appuyant sur un Joren van Pottelberghe (Linköping/Su) intransigeant dans sa cage (29 parades), soutenant clairement la comparaison en phase offensive, les Suisses ont planté une deuxième banderille dans le flanc des Russes à la 33e et en supériorité numérique. Par l'attaquant chaux-de-fonnier de GE Servette Auguste Impose, sur un service du mercenaire des Malmö Redhawks (Su) Damien Riat. L'exploit prenait forme.
Et il s'est encore précisé juste avant la seconde pause, grâce le prometteur ailier formé au HCC Auguste Impose, notamment aligné en play-off cet hiver par Chris McSorley, a doublé la mise après un bon travail de la pépite du hockey helvétique et des ZSC Lions Denis Malgin, qui a lui aussi régulièrement goûté à la LNA cette saison. Ce même Malgin, dont les projections font état d'une prochaine draft NHL en 20e position, a terminé d'assommer la Russie à la 44e, qui a encore plié à la 52e devant Dominik Volejnicek, lui aussi joueur de la relève de Zoug.