Votre publicité ici avec IMPACT_medias

La Suisse domine les Américains en Deutschland Cup

13 nov. 2011, 13:42

L'équipe de Suisse s'est imposée 3-2 après tirs au but contre les Etats-Unis lors de son deuxième match de la Deutschland-Cup, à Munich. Le héros de la partie a été le portier du HC Bienne, Reto Berra, absolument impeccable entre ses poteaux. La Slovaquie a déjà remporté le tournoi avant même d'affronter la Suisse cet après-midi. 

Bien sûr, cette sélection américaine ne valait pas celle qui a disputé la finale des Jeux olympiques de Vancouver en février 2010. Elle était formée de mercenaires évoluant aux quatre coins de l'Europe. Mais les joueurs américains demeurent toujours des adeptes du jeu physique. La Suisse en a vu une nouvelle démonstration. «On savait qu'ils allaient nous bousculer, ce fut chaud par moments, mais je ne crois pas qu'il y avait quelque chose de méchant dans tout ça», relevait serein, Romain Loeffel, auteur d'un match remarquable. 

Le Neuchâtelois de Fribourg Gottéron a été employé à «plein temps» dans cette partie de colosses. Il le doit en partie aux blessures qui ont décimé le camp suisse. Les défenseurs John Gobbi (genou) et Eric Blum (hanche) ainsi que l'attaquant Kevin Romy (épaule) ne sont plus réapparus sur la glace avant la mi-match. Les Suisses ont tourné à six défenseurs, Loeffel a pu se régaler.  

«J'avoue que je ne m'attendais pas à avoir autant la confiance de l'entraîneur. Quand il m'a envoyé sur la glace en prolongation alors qu'on évoluait à 3 contre 4, j'avais un peu de peine à y croire», s'étonnait l'heureux défenseur de Gottéron, seulement «coupable» d'une mauvaise pénalité à moins de 4 minutes de la fin du temps réglementaire. 

Trois buts en cinq minutes 
Ce match a connu un début complètement débridé. En moins de 5  minutes, trois buts avaient déjà été marqués. Les Américains avaient ouvert le score par l'attaquant de poche d'Olten, Marty Sertich, qui profitait d'une grossière erreur d'arbitrage. Là où l'arbitre Didier Massy avait refusé un but aux Suisses contre l'Allemagne, le duo germanique accordait la réussite des Américains malgré la présence indiscutable d'un des leurs dans la zone du portier Berra. 

Une minute plus tard, Damien Brunner égalisait en trompant le gardien Holt (Dynamo Riga) après une belle séance de «piochage». Puis à 4 contre 4 suite à un superbe travail de Morris Trachsler pour entrer dans la zone américaine, Dino Wieser abusait Holt (5e). 

Ensuite, les Suisses ont commencé à se sentir mal à l'aise dans ce concert de charges «gratuites». Le défenseur Ramholt n'est pas passé loin de la commotion sur un engagement excessif d'un joueur US. Mais grâce à Berra, les Helvètes n'ont concédé qu'un but par la suite. Le portier biennois savourait cette victoire. «J'étais déjà très heureux de pouvoir jouer contre les Américains car ils ont un style que j'apprécie. J'avait déjà gardé les buts des M20 contre eux au championnat du monde où nous avions réussi un 2 à 2», précisait le héros du jour. 

Dans les tirs au but - trois essais par équipe seulement -, Damien Brunner a été le seul à transformer son essai alors que Berra réussissait un «sans faute». 

La Suisse terminera son tournoi avec un dernier match contre la  Slovaquie cet après-midi dès 13h15.  /si

Votre publicité ici avec IMPACT_medias