Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Grégoire Hotz en tête après la première journée

03 mai 2008, 12:00

Le pressentiment s'est rapidement vérifié. Grégoire Hotz a survolé la première étape du Critérium jurassien. Pour Olivier Burri par contre, c'est la soupe à la grimace. Victime de gros ennuis au niveau de la direction dès la première spéciale, le Prévôtois est relégué dans les profondeurs du classement. Si Grégoire Hotz plane sur un petit nuage, Olivier Burri est plongé dans le doute le plus profond. Le Prévôtois ne porte aucune responsabilité. C'est la faute à pas de chance! Dans la première spéciale, la direction assistée de sa Subaru rendait l'âme après 4 kilomètres.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Un adage qui s'est pleinement vérifié dans les Franches-Montagnes. Grégoire Hotz va vite. Mais le Neuchâtelois n'est que partiellement satisfait. Le potentiel de sa voiture n'est de loin pas épuisé. «Dans la longue spéciale ce n'est pas 20 secondes que nous devions mettre à Galli mais bien 1'30''», affirme le champion sortant. Pour l'instant il se calme un peu. Le but est de ne pas détruire la voiture. Par contre le Neuchâtelois est surpris du comportement de son bolide.

Meilleur régional, Samuel Ritter pointe à la quatrième place. Toujours dans les cinq premiers depuis le début de la soirée, le pilote de Courroux peut même espérer décrocher une place sur le podium. Prudent dans une première spéciale piégeuse, Jean-Marc Salomon a retrouvé ses sensations dans la deuxième. Très à l'aise, il attend avec impatience les deux longues spéciales d'aujourd'hui qui devrait davantage lui convenir.

Autre Prévôtois inscrit, Nicolas Althaus n'est même pas pris le départ. Son véhicule n'a pas passé la frontière italienne. Une sombre histoire de passage de douane a repoussé le retour de Althaus en rallye. / rga

Votre publicité ici avec IMPACT_medias