Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Gilles Jaquet déçu mais confiant

Le Chaux-de-Fonnier n'a pas brillé en Coupe du monde à Nendaz, mais il estime avoir conservé toutes ses chances d'aller à Turin

23 janv. 2006, 12:00

La performance des boarders suisses en Coupe du monde de slalom parallèle a une fois encore été remarquable. Certes, à Nendaz, les Helvètes ne se sont pas livrés à leur habituelle razzia. Mais avec la victoire de Simon Schoch devant Roland Haldi et la deuxième place de Daniela Meuli, le bilan global est positif. Un peu moins du côté régional. Gilles Jaquet s?est classé 19e. L?autre Neuchâtelois engagé, Laurent Walt, a été éliminé. Gilles Jaquet n?a donc pas franchi le cap des qualifications. Depuis sa blessure au genou, le Chaux-de-Fonnier n?a jamais retrouvé ses sensations en slalom. «Je suis très déçu car j?aurais aimé faire quelque chose ici, a-t-il déclaré avant de poursuivre. Mais ce n?est pas si grave, puisque mon objectif reste le géant parallèle des Jeux olympiques.» Avec modestie, Gilles Jaquet a encore ajouté: «Ce n?est pas une question de jour ou de forme, c?est juste que je peine en slalom. Par rapport aux sélections olympiques, rien n?est encore officiel, mais je suis confiant quant à mes chances de participer à mes troisièmes JO.» Pour en revenir aux épreuves disputés à Nendaz, la surprise a été créée par Simon Schoch qu?on n?attendait pas sur la plus haute marche du podium. Simon, le frère aîné de Philipp, a fait une véritable démonstration sur la piste abrupte et verglacée du Clou. Le coureur de Schmerikon n?a pas vraiment connu de problème pour enlever sa deuxième victoire de la saison après son succès au Relais en décembre. Par ailleurs, Schoch est monté pour la cinquième fois de l?exercice sur le podium. Derrière lui et Roland Haldi, le Français Nicolas Huet a pris la troisième place. /si-réd.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias