Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Super League: Bâle valide son titre et Sion se fait souffler l'Europe

Et Stipe Matic a frappé! Tandis que Bâle a soulevé le trophée de champion de Suisse pour la 16e fois après sa victoire 1-0 sur St-Gall, le FC Sion a lui échoué dans sa quête d'Europe à cause d'une réussite du Thounois Stipe Matic offrant au club de l'Oberland la dernière place en Europa League à la... 90e minute de la 36e et ultime journée de Super League.

01 juin 2013, 22:32
Bâle a soulevé le trophée de champion de Suisse pour la 16e fois après sa victoire 1-0 sur St-Gall.

Thoune a arraché le nul 2-2 contre les Young Boys à un moment où Sion avait cru au miracle, puisque vainqueur rocambolesque d'un match fou à Tourbillon contre le FC Zurich (4-2). Les Sédunois, au visage très M21, avaient pourtant retrouvé un peu de ce caractère qui leur a tant fait défaut durant ce 2e tour calamiteux. Menés deux fois au score (Gavranovic et Drmic), ils ont frappé par Vanczak (malgré une position de hors-jeu de Ndjeng que l'arbitre aurait dû sanctionner), ainsi que par les "gamins" Kololli (61e), Karlen (73e) et Veloso (86e). Las pour eux en vain.

Européen durant 33 rondes sur 36, Sion a tout perdu dans le sprint final. Les trop fréquents remous provoqués par son incorrigible président Christian Constantin y sont pour beaucoup. Avec pas eu moins de cinq changements d'entraîneur cette saison, une qualification européenne aurait tout bonnement été un pur exploit.

Officieusement sacré mercredi, Bâle est devenu - officiellement cette fois-ci - la première équipe à remporter quatre fois le titre consécutivement depuis le grand Young Boys d'Albert Sing (1957 - 1960). Malgré une équipe largement remaniée, le FCB a pris la mesure de St-Gall en ouvrant le score, c'est un événement, par Raul Bobadilla à la 22e. L'Argentin arrivé cet hiver, qui n'avait encore jamais marqué pour ses nouvelles couleurs, a peut-être voulu prendre rendez-vous pour l'exercice à venir.

Assommés par l'annonce plus tôt dans la journée du départ de leur entraîneur Uli Forte vers Berne, les Grasshoppers ont quand même fait le travail face au Lausanne-Sport (4-1), dans une rencontre qui pourrait bien être la dernière de Laurent Roussey sur le banc vaudois. Le coach français doit donner sa réponse définitive à ses dirigeants en début de semaine.

Le Servette FC aura décidément bu le calice jusqu'à la lie. Alors qu'ils avaient émis le désir dès jeudi, au lendemain de leur relégation, de tout faire pour terminer leur pensum par une victoire, les Grenat se sont inclinés 4-3 chez eux devant Lucerne et 2379 spectateurs, après avoir pourtant mené 2-0 puis 3-1. Le but décisif est tombé dans les arrêts de jeu par Neziraj. L'expulsion pour faute grossière de Routis à la 21e a lourdement pesé dans la balance. Et les Genevois, désormais, d'attendre lundi et le verdict de la SFL au sujet de la licence de jeu pour 2013/14.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias