Servette a payé la moitié des salaires de mars à tous ses employés

Toujours dans une profonde incertitude financière, le Servette FC assure avoir pu payé la moitié des salaires du mois de mars à tous ses employés. Mais la crise est loin d'être réglée.

23 avr. 2015, 16:11
Hugh Quennec réclame toujours des comptes aux autorités politiques. Pour l'heure, il pare au plus pressé.

Le Servette FC assure avoir payé une partie des salaires du mois de mars, apprend-on sur le site de la "Tribune de Genève". En cessation de paiements depuis début avril, le club aurait versé le 50% des montants dus à tous ses employés.

Seulement une moitié de bonne nouvelle qui interdit toute euphorie. Le SFC n'a en effet toujours pas trouvé le financement nécessaire pour terminer la saison (la somme manquante pourrait atteindre 4,5 mio de francs selon la "Tribune de Genève") et qui doit impérativement payer le reste des salaires ainsi que les charges sociales avant la fin du mois d'avril.

Si tel n'est pas le cas, la Swiss Football League ouvrira une procédure pouvant coûter au club un ou des points de pénalité. Actuellement, le SFC est deuxième du classement de Challenge League à un point de Lugano alors qu'il reste huit journées à disputer.