Ligue Europa: Young Boys balaie Bratislava, Zurich surpris à Nicosie

Le premier tour des phases de groupe de la Ligue Europa a souri aux Young Boys de Berne qui ont enfilé 5 buts aux Slovaques de Bratislava. De son côté, Zurich a commis un fâcheux faux pas à Nicosie en s'inclinant 3-2 face à l'Apollon Limassol.

19 sept. 2014, 07:07
Festival de buts à Berne jeudi soir pour Raphael Nuzzolo et Guillaume Hoarau.

Emmenés par un Raphaël Nuzzolo des grands soirs, les Young Boys ont réussi leur entame en Europa League. Ils ont cueilli une victoire fleuve devant Slovan Bratislava (5-0).

Face à l'équipe la plus faible du groupe I, les Bernois ont très vite annoncé la couleur. A a la 4e minute, Leczak s'enfonçait dans la défense adverse pour ouvrir le score avec une puissance et une facilité étonnantes. Comme si le fait d'affronter des Slovaques avait sublimé le latéral tchèque. Le 2-0 tombait à la 29e avec un centre parfait de Hadergjonaj pour la tête imparable de Steffen.

Avec un Nuzzolo très tranchant sur son flanc gauche, les Young Boys auraient pu encore saler l'addition avant la pause. Il est vrai aussi qu'Yvon Mbogo avait été accompagné par la chance avec deux frappes aussi soudaines qu'inattendues des Slovaques sur ses poteaux par Halenar (17e) et Grendel (43e).

A 2-0 à la pause face à un adversaire aussi limité, la messe était dite. Les Bernois ont toutefois eu la bonne idée de marquer trois nouveaux buts par Nuzzolo, servi par un Steffen qui s'affirme de plus en plus (63e), par Nikci (80e) et par Hoarau (92e). Appelés à rejouer dès ce samedi à 17h30 à Buochs pour le compte des seizièmes de finale de la Coupe de Suisse, ils ont su parfaitement gérer cette seconde période.

Le 2 octobre, les Bernois pourraient faire un grand pas vers la qualification à Prague. Une victoire face au Sparta les placerait dans une position très confortable avant la double confrontation contre Napoli. Même si les Tchèques semblent mieux armés que le Slovan Bratislava, les Young Boys ont les moyens d'imposer à nouveau un jeu offensif qui prend de plus en plus corps.

Le Sparta a toutefois offert une bonne réplique à Naples où il s'est incliné 3-1 après avoir ouvert le score par Husbauer à la 14e. Higuain a égalisé sur un penalty généreux à la 23e avant que Mertens ne signe un doublé après le repos (51e et 81e). Gökhan Inler fut à la manoeuvre pendant 90 minutes au coeur du jeu du Napoli.

 

Zurich craque

C'est très mal parti pour le FC Zurich en Europa League! A Nicosie, le leader de la Super League a perdu le match qu'il ne fallait sans doute pas perdre.

Zurich s'est incliné 3-2 devant l'Apollon Limassol. Cette défaite hypothèque déjà grandement les chances de qualification de la formation d'Urs Meier. Menée 2-0 à la pause sur des réussites du Grec Papoulis (9e) et de l'Espagnol Gullon (40e), elle est revenue au score en l'espace de trois minutes après le repos grâce à une volée de Rikan (50e) et à une superbe frappe de Yapi (53e). Seulement, les Zurichois devaient tout perdre à la 87e sur un autogoal du malheureux Philippe Koch.

Le défenseur a trompé Da Costa en déviant un centre du Tchèque Rezek. Il n'endosse toutefois pas l'entière responsabilité de ce but, dans la mesure où l'action avait été prolongée après un dégagement catastrophique de Kecojevic. Les Chypriotes ont forcé la décision alors qu'ils évoluaient à dix contre onze depuis l'expulsion de Gullon à la 80e...

Maîtres du jeu, les Zurichois ont manqué de tranchant dans les trente derniers mètres - à l'exception bien sûr de cette séquence de rêve entre la 50e et la 53e - et ne méritaient pas vraiment un autre sort. Ils se sont toujours exposés aux ruptures d'un adversaire emmené par un technicien - le Français Camel Meriem - qui demeure à 34 ans un footballeur de grande valeur. Les Chypriotes ont, ainsi, su pleinement exploiter le manque de rigueur de la défense du FCZ qui doit plaider coupable également sur les deux premiers buts.

Pour couronner le tout, le FCZ a perdu son stratège Yassine Chikhaoui, expulsé dans le temps additionnel pour un second avertissement bien stupide. Le Tunisien sera donc absent le 2 octobre lors de la venue du Borussia Mönchengladbach de Lucien Favre au Letzigrund dans un match qui sera déjà capital pour le FCZ. Urs Meier et ses joueurs affronteront une équipe qui a lâché deux points contre Villarreal jeudi (1-1). Les Allemands ont ouvert le score à la 21e par Herrmann avant de concéder l'égalisation à la 68e. Introduit quelques secondes plus tôt, l'ex-Xamaxien Uche a battu Sommer à bout portant. Blessé dans le contact avec le portier de l'équipe de Suisse, le Nigérian a cependant dû sortir sur blessure.