Le président Binggeli a quitté la Maladière - et peut-être la Super League - en faisant un bras d’honneur à son public

Les supporters de Xamax ont sifflé leur équipe ce soir après le désastreux 4-0 subi à la Maladière face au barragiste de Challenge League, le FC Aarau. Le président Binggeli n’a pas su retenir ses humeurs.
30 mai 2019, 22:09
/ Màj. le 15 juin 2019 à 22:09
FOOT NEUCHATEL XAMAX FCS - FC AARAU
Barrage aller

Neuchatel, 30 05 2019
Photo © David Marchon

Rien n’a tourné rond à la Maladière ce soir. En perdant 4 à 0 face au FC Aarau à la Maladière, les Xamaxiens ont perdu (presque) tout espoir de rester en Super League.

A la fin du match, tous les Xamaxiens sont partis aux vestiaires sous les huées de la foule, après le match cauchemardesque qu’ils venaient de vivre. Avec eux, Christian Binggeli a lui aussi pris le chemin des vestiaires. Mais le président a perdu ses nerfs.

Sous les sifflets de toutes les tribunes, il a fait ce qu’un président ne devrait jamais se permettre de faire: il s’est permis un gigantesque bras d’honneur à l’encontre des supporters (cf.vidéo, à la 4e seconde devant le tunnel).

par Raphaèle Tschoumy