Naples a atomisé Wolfsburg 4 à 1 en 1/4 de finales de l'Europa League

Grosse performance des hommes de Rafael Benitez. Le Napoli avait des airs de rouleau-compresseur lancé à toute vitesse sur le terrain de Wolfsburg. Score sans appel: 4 à 1.

17 avr. 2015, 06:53
Le coach du Napoli, Rafael Benitez avec Marek Hamsik, buteur ce jeudi soir.

Wolfsburg s'est fait atomiser à domicile (1-4) par un Naples séduisant en quarts de finale aller de l'Europa League. Inler et ses coéquipiers ont maîtrisé le match de bout en bout.

Naples a bénéficié d'un coup de pouce de l'arbitre pour commencer. L'ouverture du score de Higuain à la 16e était entachée d'une faute de main (contrôle du bras). L'Argentin, auteur là de son septième but de la saison dans la compétition, se retrouvait quelques minutes plus tard à l'origine du 0-2 en offrant un caviar à Hamsik, qui ne laissait aucune chance à Benaglio, tandis que Ricardo Rodriguez coupait le hors-jeu.

Parfaitement organisés, défendant haut, les Napolitains ont étouffé les Allemands lors d'une première mi-temps remarquable de maîtrise, avant de placer deux nouvelles banderilles après la pause. Hamsik marquait le 3-0 à la 64e à la suite d'une mauvaise passe de Guilavogui, avant que Gabbiadini n'enfonce le clou (77e) pour le 0-4, de la tête, au milieu d'une défense allemande fort peu rigoureuse. La réduction du score de Bendtner à la 80e (1-4) ne change guère la donne: il faudra un miracle aux Allemands dans une semaine pour empêcher les Italiens d'accéder aux demi-finales.

Le FC Séville, tenant du titre, est venu à bout d'un coriace Zenit St-Pétersbourg (2-1) grâce à deux buts sur le tard. Le leader du Championnat de Russie avait ouvert la marque à la 29e par Ryzantsev, en deux temps, avant l'égalisation de la tête par Bacca à la 73e, Denis Suarez donnant la victoire aux Espagnols à la 87e d'une volée précise. Les Andalous sont invaincus à domicile depuis le 13 mars 2014, toutes compétitions confondues.

Le Dynamo Kiev et la Fiorentina ont fait match nul 1-1, tandis que Bruges et les Ukrainiens de Dniepr Dniepropetrovsk se neutralisaient (0-0).