Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Mieux collaborer entre l'ANF et les clubs

21 mai 2010, 09:18

«L'ANF doit encore plus être à proximité des clubs!» Le futur chef technique de l'Association neuchâteloise de football, Daniel de Martini (42 ans), qui entrera en fonction le 1er juillet prochain, en remplacement de Roland Guillod, a déjà des idées très précises sur le développement du football régional.

«Je ne vais révolutionner ni les structures, ni les projets déjà mis en place, mais amplifier quelques directions déjà prises ou proposer quelques idées neuves», remarquait-il hier, à l'occasion de la présentation officielle au siège de l'ANF, aux Hauts-Geneveys. «En premier, nous devrons encore être plus à disposition des clubs, leur prouver par les actes, non par les paroles, que ce que nous proposons vise à une amélioration générale du football régional.»

Soigner les formes, mais aussi améliorer le fond. Ainsi, que ce soit au niveau de l'organisation interne (meilleure communication et idée de secrétariat permanent), du secteur formation (Foot + et les labels de formation) ou du foot féminin, ce ne sont pas les chantiers qui manquent. «Le but est de trouver des personnes de références dans chaque club, pour qu'une philosophie puisse perdurer malgré les turnovers fréquents des entraîneurs.»

En rejoignant l'ANF, le futur homme de terrain du football cantonal n'entre cependant pas dans un monde inconnu. Ancien joueur, entraîneur actuel des M13 de Xamax, titulaire du diplôme d'instructeur ASF et du brevet fédéral d'entraîneur et président de la fédération suisse de... kinball, Daniel de Martini est un grand connaisseur du sport en général, et du football régional en particulier. «Je suis quelqu'un du sérail et connais bien le fonctionnement de l'ANF pour avoir collaboré avec elle toutes ces années. Cette fonction est en continuité avec mes spécificités», concluait-il.

Votre publicité ici avec IMPACT_medias