Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Les joueurs du FC Bienne en grève

Le club seelandais risque de vivre ses dernières heures. La mise en faillite pourrait être prononcée mardi.

23 avr. 2016, 01:33
ZUR MELDUNG, DASS DER FC BIEL DEN SPIELBETRIEB EINSTELLT UND DEN TRAINER ZLATKO PETRICEVIC ENTLAESST, STELLEN WIR IHNEN AM 22. APRIL 2016 FOLGENDES ARCHIVBILD ZUR VERFUEGUNG - Die Bieler Spieler verlassen den Platz nach der Niederlage, waehrend dem Fussballspiel der Challenge League zwischen dem FC Biel und dem FC Chiasso, in der Tissot-Arena in Biel, am Samstag, 27. Februar 2016. (KEYSTONE/Lukas Lehmann) SCHWEIZ FUSSBALL FC BIEL

Le psychodrame du FC Bienne s’est terminé hier après-midi, selon toute vraisemblance. Ce sont les joueurs qui ont donné le clap de fin en choisissant de ne pas se présenter sur le terrain demain face à Lausanne, dans une Tissot Arena qui restera désormais déserte. Seuls trois ou quatre d’entre eux espéraient la tenue de ce match, contre 10 ou 11 qui ne peuvent tout simplement plus continuer dans des circonstances aussi dramatiques.

Une grève momentanée, d’après la version officielle. Elle fait suite au coup de sang de Zlatko Petricevic, qui s’est d’ailleurs fait virer illico hier matin. Le coach croate du FCB a frappé au visage le soigneur Walter Aeschlimann jeudi à Schaffhouse. Soit un arrêt de travail en attendant de voir si par on ne sait quel miracle les salaires impayés de février et mars – jusqu’à décembre pour certains, du moins en partie – seraient versés lundi....

Votre publicité ici avec IMPACT_medias