Réservé aux abonnés

L’équipe de Suisse retrouve un environnement paisible

Après avoir subi les turbulences de la défection de Xheran Shaqiri et la fougue irlandaise, la formation de Vladimir Petkovic affronte Gibraltar à Sion dimanche. La parole à Steve von Bergen.
07 sept. 2019, 00:01
DATA_ART_13058511

L’équipe de Suisse a pris ses quartiers hier soir sur les bords du lac Léman. Le Lavaux lui offrira un environnement plus paisible et plus hospitalier que celui de Dublin où elle a partagé l’enjeu avec la République d’Irlande.

Gibraltar, son futur adversaire à Sion dimanche, contribue aussi à atténuer la pression. La sélection du territoire britannique situé au sud de l’Espagne ne présente ni le profil, ni la qualité de ses cousins irlandais.

«Je ne qualifierais pas ce match d’affiche idéal après celui de jeudi», commente Steve von Bergen, ancien international et consultant de la RTS. «En tant q...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois