Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Le FC Bienne se trouve au bord de l’implosion

L’équipe est divisée sur l’éventualité de se mettre en grève. L’entraîneur adjoint Silberbauer a quitté le bateau.

09 mars 2016, 01:54
DATA_ART_9941750

La pagaille la plus complète règne désormais au sein du FC Bienne. Hier matin, alors que le président Carlo Häfeli n’avait toujours pas tenu sa promesse de versement des salaires de janvier, le ton est monté dans le vestiaire de la Tissot Arena, au point de devenir carrément orageux.

Deux clans s’opposent dans l’équipe, entre les joueurs excédés qui veulent entamer une grève et ceux, plus modérés, qui s’y refusent. Pour l’instant, ils n’ont pas réussi à trouver un consensus sur la conduite à adopter. La séance d’entraînement de la journée a été supprimée, celle d’aujourd’hui devrait par contre être maintenue. Dans ce contexte extrêmement électrique et confus, l’un des entraîneurs adjoints, le Danois Michael Silberbauer, a préféré jeter l’éponge. Il a rompu son contrat avec effet immédiat.

Hier matin, l’équipe biennoise a d’abord reçu la visite de deux émissaires du Syndicat des joueurs professionnels (SAFP), qui lui ont apporté...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias