Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

La course contre la montre de Breel Embolo

L’attaquant bâlois est aux prises avec une inflammation. Il est convaincu d’être guéri pour l’Euro.

25 mai 2016, 01:17
Der Spieler Breel Embolo gibt ein Interview anlaesslich einer Medienkonferenz der Schweizer Fussball-Nationalmannschaft, am Dienstag, 24. Mai 2016, beim Stadium Cornaredo in Lugano. Das Kader der Schweizer Fussball-Nationalmannschaft bereitet sich im Tessin auf die Europameisterschaft, EM, in Frankreich vor. (KEYSTONE/Ti-Press/Gabriele Putzu) SCHWEIZ FUSSBALL TRAINING NATIONALMANNSCHAFT

Au deuxième jour du stage de l’équipe de Suisse au Tessin, un constat s’impose: ce n’est pas le bain de foule attendu. Alors que, la semaine dernière, les Français réunis à Biarritz avaient rameuté chaque jour près de 10 000 aficionados dans un petit stade plein à craquer, les Helvètes s’entraînent devant quelque 200 à 300 curieux, des gosses pour la plupart. Autre pays, autre engouement…

Parmi la joyeuse cohorte enfantine, les joueurs suisses les plus populaires sont sans doute Xherdan Shaqiri et Breel Embolo. Au stade du Cornaredo, le premier n’hésite pas à accorder de longues minutes à ses admirateurs béats et signe des autographes à tour de bras. Le second, lui, échappe pour l’instant à cette «corvée», car il travaille à l’écart du groupe, de façon spécifique, avec un physio.

Inflammation chronique

Breel Embolo a dû quitter prématurément le jeu le 16 mai lors du match Lucerne -...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias