Votre publicité ici avec IMPACT_medias

L'Inter remporte la Ligue des champions

23 mai 2010, 09:28

L'Inter Milan se retrouve sur le toit de l'Europe 45 ans après son dernier triomphe. A Madrid, les nerazzurri ont remporté la Ligue des champions en battant le Bayern Munich 2-0 en finale. Diego Milito a été le bourreau des Allemands en inscrivant les deux buts (35e/70e).

Ce sacre de la formation du président Moratti répond à une certaine logique. Redoutable depuis le printemps, l'Inter a sorti sur sa route deux des gros favoris de la compétition, à savoir Chelsea et Barcelone. L'équipe de José Mourinho a su finir le travail en finale où elle s'est montrée supérieure à son adversaire. Elle a su limiter le rayon d'action de Robben, le meilleur élément  du Bayern.

L'Inter Milan est ainsi devenu le sixième club de l'histoire à réaliser le triplé Ligue des champions, championnat et Coupe. Par le passé, Celtic Glasgow (1967), Ajax Amsterdam (1972), PSV Eindhoven (1988), Manchester United (1999) et Barcelone (2009) en avaient fait de même. C'est aussi la troisième fois que les nerazzurri remportent ce trophée après 1964 et 1965.

Pas un Italien à l'Inter

Curiosité au coup d'envoi: l'Inter devenait la première équipe à disputer une finale de Ligue des champions sans aligner un seul joueur de son pays. En face, il y avait quand même cinq Allemands dans le onze de départ du Bayern.

La partie tardait à démarrer. Les Bavarois étaient le plus souvent en possession du ballon (66% en première mi-temps), mais ils ne parvenaient pas à en faire un usage menaçant pour le but milanais.

L'Inter créait le danger pour la première fois sur un coup franc lointain de l'artificier Sneijder (18e) sur lequel Butt devait se détendre. Les deux hommes remettaient ça à la demi-heure dans une rencontre assez pauvre en émotions.

Milito frappe

Mais soudainement, les nerazzurri frappaient: sur un dégagement de Julio César, Milito déviait pour Sneijder, qui lui remettait en profondeur. L'Argentin prenait de vitesse la lourde charnière centrale allemande pour ouvrir le score (35e).

L'Inter se retrouvait ainsi dans sa position favorite, pouvant laisser venir son adversaire et lancer des contres redoutables. A la 43e, sur un service du toujours dangereux Milito, Sneijder se brisait sur un Butt décisif qui maintenait son équipe dans le match.

Le match montait d'un cran dès la reprise. Servi par Altintop, Thomas Müller manquait une grosse occasion d'égaliser (46e) en tirant sur le portier brésilien de l'Inter. Dans la foulée, les hommes de Mourinho passaient tout près de doubler la mise, Butt sortant un essai de Pandev (47e).

Milito encore

Ensuite, le Bayern pressait fort et l'Inter subissait. Julio César sauvait sur un tir de Robben qui prenait le chemin de la lucarne (65e). Mais alors que les Bavarois se montraient de plus en plus dangereux, leurs rivaux faisaient le break sur un nouvel exploit individuel de Milito, l'homme du match (70e), qui abusait Van Buyten avant de tromper Butt.

Avec ce succès six ans après celui conquis avec le FC Porto, José Mourinho rejoint ainsi Ernst Happel et Ottmar Hitzfeld dans le club très fermé des entraîneurs ayant gagné la Ligue des champions avec deux équipes différentes: Happel y était parvenu avec Feyenoord Rotterdam (1970) et le SV Hambourg (1983), alors que l'actuel sélectionneur suisse a mené Borussia Dortmund (1997) puis le Bayern Munich (2001) au succès dans la principale compétition européenne. /si

Votre publicité ici avec IMPACT_medias