Konaté offre une treizième finale de Coupe de Suisse au FC Sion

Un but de l'attaquant sénégalais Moussa Konaté a permis au FC Sion de battre Zurich au Letzigrund, et d'envoyer ainsi le club valaisan en finale de la Coupe de Suisse pour la treizième fois de son histoire !

08 avr. 2015, 06:31
Moussa Konaté jubile. L'attaquant sénégalais du FC Sion vient d'envoyer son équipe en finale de la Coupe de Suisse !

Non, le football romand n'est pas encore mort ! Le FC Sion a rallumé la flamme au Letzigrund. Victorieux 1-0 du FC Zurich, les Sédunois se hissent une treizième fois en finale de la Coupe de Suisse.

Le 7 juin prochain, ils affronteront au Parc Saint-Jacques le vainqueur de la rencontre qui opposera ce mercredi le FC Saint-Gall au FC Bâle. Qu'importe l'adversaire, il sera ardu de barrer la route à un FC Sion qui a été toujours poussé lors de ses douze précédentes finales victorieuses par un supplément d'âme qui fait toute la différence.

Le 14e but de Konaté

Ce supplément d'âme lui a sans doute permis de forcer la décision à Zurich. Quatre jours après la déroute face aux Grasshoppers, les Sédunois ont livré le match que leur président espérait. Supérieurs dans tous les compartiments du jeu, ils ont su attendre leur heure pour asseoir leur supériorité. Elle est venue à la 48e minute avec le quatorzième but de la saison, son dixième en 2015, de Moussa Konaté. Le Sénégalais a marqué cette fois comme un véritable renard des surfaces en reprenant acrobatiquement un ballon que le formidable Salatic avait "gratté" à la réception d'un coup franc de Ziegler.

Le fait que les deux principaux transfuges de l'hiver soient à l'origine de ce but si crucial a valeur de symbole. Anciens coéquipiers au sein des Grasshoppers, Ziegler et Salatic apportent énormément à l'équilibre de l'équipe. Leur expérience n'a pas de prix au sein d'un onze qui alignait au Letzigrund quatre jeunes joueurs formés au club: Lacroix, Ndoye, Fernandes et Follonier. Christian Constantin est en passe de réussir cette alchimie derrière laquelle il courait depuis des années.

Privé de ses deux meilleurs éléments, Chikhaoui et Schönbächler, le FC Zurich offrait bien le visage d'une équipe en crise. Malgré la présence de deux attaquants qui présentent de belles références, Etoundi et Gavranovic, le FCZ fut incapable de se ménager la moindre occasion franche en première période.

Télégramme:

Zurich - Sion 0-1 (0-0)

Letzigrund: 6'883 spectateurs.

Arbitre: Studer.

But: 48e Konaté.

Zurich: Brecher; Nef, Kecojevic, Djimsiti; P. Koch (77e Rodriguez), Schneuwly, Chiumiento, Brunner (85e Kleiber), Kajevic; Etoundi, Gavranovic (70e Chermiti).

Sion: Vanins; Zverotic, Lacroix, Ndoye, Ziegler; Kouassi, Salatic; Follonier (82e Rüfli), Fernandes (74e Herea), Carlitos; Konaté (94e Assifuah).

Notes: Zurich sans Alesevic, Buff, R. Koch, Kukeli, Rikan, Schönbächler, Yapi (blessés) et Chikhaoui (suspendu). Sion sans Christofi, Pa Mdou, Vanczak et Vidosic (blessés). Avertissements: 39e Fernandes. 59e Brunner. 73e P. Koch. 82e Rodriguez. 89e Rüfli.