Indonésie: un joueur taclé à l'abdomen est mort 6 jours plus tard

Les blessures sont fréquentes au football. Mais celles que ce gardien indonésien a infligées à un attaquant adverses se sont révélées mortelles.
19 mai 2014, 13:37
L'attaquant, taclé dans le ventre lors de cette sortie assassine du gardien adverse, est mort des blessures internes infligées.

Les images sont d'une rare violence. Même si les contacts sont souvent rudes sur un terrain de football, le tacle de ce gardien indonésien s'est révélé littéralement meurtrier.

Selon le quotidien sportif espagnol Marca, le drame s'est déroulé la semaine passée lors d'une rencontre entre le PSAP Sigli et Banda Aceh Persijara. Sur un tir lointain, le gardien de Sigli relâche le ballon. Akli Fairuz, l'attaquant de Persijara se précipite pour tenter de pousser le cuir au fond des filets. Mais le gardien se jette sur lui, pied droit en avant, à la hauteur du ventre. Le choc est brutal.

Fairuz se relèvera, selon Sudinfo.be et il suivra même la fin de match depuis le banc de touche. Au terme de la rencontre, il sera hospitalisé d'urgence, il passera 6 jours aux soins intensifs. Mais il est décédé samedi, des suites de ses blessures internes.